Sonny Bill Williams - 2 octobre 2011 - Nouvelle Zélande - Icon Sport
 
Test Match

La NZRU fait les yeux doux à Sonny Bill Williams

La fédération néo-zélandaise fait les yeux doux à S.B. Williams

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 11/08/2013 à 16:42 -
Par Midi Olympique - Le 11/08/2013 à 16:42
Selon la presse néo-zélandaise, la NZRU aurait proposé un contrat de trois ans pour faire revenir au pays son phénomène Sonny Bill Williams, qui évolue en ce moment à XIII au sein des Roosters de Sydney.
 

C’est ce que l’on appelle mettre les petits plats dans les grands. Selon la presse de l’hémisphère Sud, la fédération néo-zélandaise a, cette semaine, présenté une offre pour le moins alléchante à la star du (des) rugby(s) Sonny Bill Williams, pour faire revenir celle-ci au bercail (et au rugby à XV) en vue de la Coupe du Monde 2015 qui se jouera en Angleterre. Montant : tenu secret. Durée : maximale. Trois saisons. But : persuader SBW de ne pas aller jusqu’à la fin de son contrat avec les Sydney Roosters, franchise australienne de rugby à XIII avec qui il s’était engagé l’année dernière pour deux saisons (1+1). "Nous avons présenté notre offre à Sonny et à Khoder (Nasser, son agent, N.D.L.R.)", affirmait Steve Tew, le président de la fédération néo-zélandaise, "notre échange a été positif, mais nous n’avons rien signé. De toute évidence, nous adorerions que Sonny revienne parmi nous, mais la balle n’est plus dans notre camp, mais dans le leur".

Au début du mois, SBW se refusait à montrer sa préférence affirmant que c’était du "50/50" entre le choix d’honorer sa dernière année de contrat avec les Roosters ou de rentrer en Nouvelle-Zélande. A en croire Tew, l’équilibre n’est plus...

Retour chez les Chiefs ?

Rentrer, mais où ? La piste la plus probable semble celle qui mène à Hamilton, patrie des Chiefs. Pourquoi ? Parce que Sonny Bill avait rejoint cette fracnhise pour y retrouver Wayne Smith, celui qui fut l’entraîneur des lignes arrières des Blacks de 2004 à 2012, reconnu comme l’un des plus compétents de la planète. Autre argument, les Chiefs font désormais partie des grandes franchises du Super Rugby, celles qui ont été capables de conserver leur titre. On voit donc mal Williams s’engager ailleurs.

Reste une question : quand ? C’est que l’agenda de Mr. Williams est particulièrement chargé. En octobre prochain, il disputera vraisemblablement la Coupe du monde de rugby à XIII en Angleterre avec la Nouvelle-Zélande. Ensuite, il devrait rentrer au pays pour prendre part au championnat des provinces, avant de viser le triplé avec les Chiefs. Une rampe de lancement idéale pour le Mondial anglais prévu pour 2015... Ah, on oubliait ce dernier rendez-vous : Rio 2016. Oui, Sonny Bill Williams vise également un titre olympique avec... la sélection nationale de rugby à VII. Tout simplement insatiable.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×