Yannick Forestier et Nicolas Mas - France Nouvelle Zélande - 9 novembre 2013.jpg - Icon Sport
 
Test Match

France-All Blacks (19-26), Statistiques- Possession, plaquages, discipline: les Bleus étaient devant

Possession, plaquages, discipline: les Bleus étaient devant

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 10/11/2013 à 00:14 -
Par Rugbyrama - Le 10/11/2013 à 00:14
Les Bleus se sont cruellement inclinés face aux Blacks (19-26). Pourtant, les statistiques prouvent clairement la domination des Français sur leur pelouse.
 

Malgré la défaite face aux All Blacks (19-26), la France n'a jamais lâché et n'a pas à rougir de sa prestation. Au contraire, les hommes de Philippe Saint-André ont fait une première mi-temps conquérante face aux champions du monde Néo-Zélandais. En témoigne la possession de l'équipe de France (61%) et la réussite des plaquages des Bleus - 92% - alors que leurs adversaires en ont réussi 10% de moins. Victimes de leur indiscipline, les Blacks ont concédé douze pénalités, les Bleus deux fois moins, s'imposant en véritables rivaux face à la meilleure équipe du monde actuellement. Mais les Français ne sont pas parvenus à concrétiser leurs occasions. Cette même première mi-temps a vu les Bleus perdre neuf points en chemin. Morgan Parra a ouvert le score mais n'a pas livré une prestation parfaite au pied en loupant deux pénalités dont une largement dans ses cordes (37e). Alors que Florian Fritz a vu son drop contré.

Revenus des vestiaires avec d'autres intentions, les Blacks ont marqué deux essais coup sur coup, en moins de vingt minutes d'intervalle (Charles Piutau, 47e et Kieran Read, 65e). Du côté de la domination territoriale, les statistiques parlent d'elles-mêmes: 62% pour les Bleus, 38 pour les Blacks. Mais n'est pas champion du monde qui veut, à chaque fois qu'ils ont tenu le ballon entre leurs mains, les coéquipiers de Richie McCaw, ultra-réalistes, ont crucifié leurs adversaires au tableau d'affichage. Des chiffres qui n'ont pas échappé Wesley Fofana, le trois-quarts centre du XV de France à l'issue de la rencontre: "Je pense qu'on a eu pas mal le ballon, on a tenté pas mal de coups mais en face ils étaient quand même présents. Ils nous ont fait douter quand il fallait, en marquant un essai sur le peu de ballons qu'ils ont pu avoir, et donc ça fait assez mal", a-t-il déclaré au micro de nos confrères de France 2. Forcément rageant...

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×