Bastareaud tente de trouver Parra dans la défense australienne - Icon Sport
 
Test Match

Australie-France (6-0), analyse - Les Tricolores cherchent toujours l'instinct du tueur

Les Tricolores cherchent toujours l'instinct du tueur

Par AFP
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 15/06/2014 à 10:36 -
Par AFP - Le 15/06/2014 à 10:36
Encore une fois, les Bleus n'ont pas concrétisé leurs occasions d'essais face à l'Australie. Prouvant leur incapacité chronique à "tuer" les matches.
 

Cela devient une rengaine entêtante: comme souvent, le XV de France a quitté la pelouse avec le regret de ne pas avoir su conclure ses occasions d'essais, laissant l'Australie s'imposer sur un score étriqué (6-0) samedi à Melbourne. Il y avait de quoi être frustré. Non seulement les Bleus ont réduit considérablement l'écart après la déroute de Brisbane (50-23) une semaine plus tôt, mais ils auraient aussi pu espérer meilleur sort si ce n'était leur incapacité chronique à "tuer" les matches. "Il y a un manque d'efficacité dans les franchissements, toujours cette précipitation, grince l'entraîneur des arrières Patrice Lagisquet. On ne concrétise pas nos contres. En première mi-temps, c'est ce qui nous aurait permis de prendre le score et de les faire vraiment douter".

Les partenaires de Thierry Dusautoir ont en effet gâché un nombre considérable de munitions sur la pelouse de l'Etihad Stadium, soit par impatience, soit par déficience technique ou physique. Deux percées plein champ du talonneur Guilhem Guirado (4e, 58e) auraient ainsi pu déboucher sur un essai. Mais la première, relayée par Damien Chouly, a vu le rideau défensif australien se reconstituer efficacement. Et sur la deuxième, un léger en-avant dans la transmission à Wesley Fofana a mis un terme à l'action, qui aurait pu toutefois être poursuivie si Guirado avait osé allonger sa passe à Morgan Parra, démarqué. En fin de première période, un raid de Brice Dulin sur l'aile (34e) ou un contre de Yannick Nyanga sur un dégagement de Matt Toomua dans ses 22 m (38e) ont tous deux échoué sur un en-avant. Rageant.

Tales: "Faire plus de temps de jeu"

Dans les coursives du stade, les Français expliquaient après la rencontre leur volonté de se concentrer d'abord sur les tâches défensives, synonyme d'une débauche d'énergie importante difficile à reconstituer en phase offensive. "Sur nos ballons, on sentait qu'on était dans un sorte de limite en termes de lucidité", appuie Lagisquet. "C'est un manque de maîtrise qui passera par une dimension physique supérieure et par un travail dans la continuité", poursuit l'entraîneur, évoquant les deux mois de préparation au Mondial 2015.

Pour le troisième test, samedi prochain à Sydney, il faudra donc procéder à un rééquilibrage entre défense et attaque pour forcer la décision et faire "un match plus complet", dixit l'ailier Yoann Huget. "On va essayer d'envoyer un peu plus de jeu et surtout de conserver, faire plus de temps de jeu, précise l'ouvreur Rémi Tales. Je pense que cette semaine on va axer le travail là-dessus".

Australie - France 2014, Remi Tales (6-0)
Australie - France 2014, Remi Tales (6-0) - AFP
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×