Genia - Australie Galles - 16 juin 2012 - AFP
 
Test Match

Cruel scénario pour le pays de Galles

Cruel scénario pour le pays de Galles

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 16/06/2012 à 14:32 -
Par Rugbyrama - Le 16/06/2012 à 14:32
Une pénalité de Harris après la sirène a offert la victoire à une Australie très laborieuse ce samedi devant le pays de Galles (25-23). Les Gallois peuvent nourrir de très gros regrets et perdent déjà leur série face aux Wallabies.
 

Les Gallois ont de quoi nourrir de sérieux regrets. Revanchards après leur défaite la semaine dernière à Brisbane et n’ayant pas oublié le match perdu pour la troisième place lors du dernier Mondial, ils ont été crucifiés sur le fil par une pénalité de Michael Harris, entré quelques minutes auparavant à la place de Berrick Barnes, grand artisan du succès des Wallabies. Sur un maul pénétrant, Genia décidait de ne pas sortir le ballon et l’édifice s’écroulait. L’arbitre, M. Pollock, estimait que les Gallois s’étaient mis à la faute. Et offraient ainsi l’opportunité aux Australiens de décrocher la victoire. Une opportunité qu’ils n’ont pas laissé passer.

L’Australie sans imagination

La formation de Robbie Deans peut s’estimer toutefois heureuse de s’être imposée, et par conséquent, de remporter d’ores et déjà cette série de tests contre les vainqueurs du grand chelem en 2012. Car dans le jeu, elle s’est avouée très laborieuse. Si les Wallabies se sont montrés impériaux dans la conservation du ballon et ont gratté plusieurs munitions au sol grâce à l’étincelant Pocock,, ils ont manqué d’imagination sur leurs attaques placées, ne misant que sur des exploits individuels. La défense galloise a très bien tenue et n’a craqué qu’à une seule reprise au cours de la rencontre, après une inspiration magique de Berrick Barnes conclue par le centre Rob Horne (38e).

Domination galloise en mêlée

Les Gallois ont pour leur part affiché un gros réalisme et une belle domination en mêlée fermée. A chaque entame de mi-temps, les Diables Rouges ont franchi l’en-but australien, par North (4e) et J. Davies (43e). Tranchants en attaque, ils ont récupéré bon nombre de pénalités. Et l’arrière Halfpenny n’a raté aucune tentative (5 sur 5), permettant à son équipe de mener au score dans les toutes dernières minutes…jusqu’à cette ultime pénalité australienne. Cruel scénario pour les Gallois !

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×