Dan Tuohy / Apisalome Ratuniyarawa - 17.11.2012 - Icon Sport
 
Test Match

Internationaux: l’IRB entre en action

Internationaux: l’IRB entre en action

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 28/11/2012 à 18:17 -
Par Rugbyrama - Le 28/11/2012 à 18:17
A la suite de l’affaire du "Fidjigate", l’IRB a décidé de s’entretenir avec chaque fédération afin de régler les problèmes de libération des joueurs convoqués en sélection.
 

Les déclarations de Simon Mannix, parues dans le journal britannique The Independant le 6 novembre, n’en finissent plus de faire jaser. Ce dernier avait accusé le Racing-Métro, son ancien club, d’avoir payé des joueurs fidjiens afin qu’ils ne disputent pas la Coupe du monde 2011 pour pouvoir évoluer sous les couleurs du club francilien. Avant d’affirmer lundi dernier, via un communiqué, que ses propos concernant Sireli Bobo, Jone Qovu, John Matavesi et Virimi Vakatawa, avaient étés "déformés". Comme pour mettre fin à ce "Fidjigate", dont Jacky Lorenzetti nie l’existence dans les colonnes du Midi Olympique, l’international rugby board (IRB) a décidé d’agir.

"Discuter des problèmes relatifs à chaque pays"

L’instance suprême du rugby a réaffirmé ce mercredi sa volonté de voir respecter les règles de mise à disposition par les clubs de leurs internationaux et annoncé qu'elle s'entretiendra prochainement avec chacune des fédérations nationales sur le sujet. "L'IRB considère la règle N.9 (relative à la libération des joueurs en sélection, ndlr) comme centrale pour l'intégrité du rugby international et va s'attacher à mettre en place des réunions avec les fédérations afin de discuter des problèmes spécifiques à chaque pays, de s'assurer de l'application de la règle et de déterminer comment lutter contre ces problèmes", annonce un communiqué publié au lendemain de la réunion du comité exécutif de l'IRB. Pour que ce genre de contournements de cette règle, s’ils s’avèrent réels, ne se reproduisent plus.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×