Ralepelle - Bulls Brumbies - Avril 2012 - Icon Sport
 
Super 15

Super XV - Demi-finale - Bulls-Brumbies: Destination finale

Bulls-Brumbies: Destination finale

Par Midi Olympique
Dernière mise à jour Le 26/07/2013 à 11:05 -
Par Midi Olympique - Le 26/07/2013 à 11:05
Les Bulls et les Brumbies s'affronteront samedi en Afrique du Sud pour accéder à la finale du Super XV. Respectivement deuxième et troisième de la phase régulière, les deux équipes ont chacune de solides arguments pour faire la différence.
 

Au cinéma, c'est souvent lors de la scène finale, qu'un film tire ses lettres de noblesse et livre son dénouement. Intensité, suspense, rebondissements: plusieurs facteurs confèrent alors une certaine beauté à l’œuvre visionnée. En sport et en rugby plus précisément, les choses sont en tout point similaire, sauf que le scénario n'est pas écrit, ni connu à l'avance. Les acteurs ignorants tout de leur destin, gagnent alors en sincérité. En ce sens, la mise en scène de la demi-finale de Super Rugby, opposant les Bulls aux Brumbies, tient de la perfection émotionnelle.

Les deux formations, tout juste séparées de trois points durant la phase régulière, vont maintenant devoir se départager pour accéder à la finale. Et cette affiche, si elle n'est pas là plus attendue, par rapport à celle entre les Chiefs et les Crusaders, met tout de même l'eau à la bouche. Pourquoi ? Justement parce que l'opposition promet d'être équilibrée, et donc l'issue indécise. L'avantage est néanmoins du côté des Bulls. Les Sud-Africains ont en effet le privilège de recevoir leurs adversaires au Loftus Stadium. Une enceinte culminant à près de 1500 mètres d'altitude. Un facteur qui devrait considérablement gêner les Brumbies, peu habitués à évoluer si haut au-dessus du niveau de la mer. D'autant que deux autres éléments déterminants viennent s'ajouter à cela.

Quatre arbitres sud-africains

D'abord le décalage horaire, qui pourrait peser sur les organismes déjà éprouvés des joueurs australiens. Ensuite le fait que les quatre arbitres, Graig Joubert, Jonathan Kaplan, Marius Jonker et Shaun Veldsman, soient tous de nationalité sud-africaine. A un tel niveau, cette concordance entre une équipe et les arbitres paraît surprenante… Mais les Brumbies ont des arguments à faire valoir. Doté d'une mêlée efficace et pouvant compter sur la présence de joueurs clés tels que George Smith, Ben Mowen ou encore Stephen Moore, les Brumbies possèdent des armes pour rivaliser. Mais auront-ils suffisamment de munitions ? Peu efficaces la semaine dernière malgré une forte possession de balle, les Australiens devront se montrer bien plus tranchants dans la zone de vérité ce samedi. Surtout face à une équipe qui ne s'est jamais inclinée à domicile en demi-finale de Super XV. Le trois-quarts centre Christian Leali'ifano devra donc se montrer impeccable dans son jeu au pied.

En sera t-il capable, lui qui est passé à côté de son match de barrage face aux Cheetahs (15-13) ? En Afrique du Sud et en altitude, le ballon a tendance à planer plus longtemps. Il faudra donc que le buteur australien ajuste son coup de pied rapidement sous peine de grosse désillusion. Car en face, le futur ouvreur parisien, Morné Steyn, ne se fera pas prier pour envoyer les balles entre les perches et par la même occasion sa formation en finale. Si tous les voyants semblent pencher en faveur des Bulls, la fougue et la jeunesse australienne pourrait néanmoins poser bien des soucis aux hommes de Frans Ludeke.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×