Tindall : La soirée était aux frais de la RFU...

Nouveau scandale Outre-Manche. Ces derniers jours, les journaux anglais ont révélé que la soirée de tous les excès du XV de la Rose pendant le Mondial était non seulement organisée par la fédération, mais que celle-ci avait même prévu une "caisse" pour financer l'évènement...

 
Soirée financée par la RFU - RugbyIcon Sport
 

Les semaines se suivent et les scandales n'en finissent plus d'éclater autour du Mondial des Anglais. Après les différentes affaires de mœurs (le comportement déplacé de Haskell, Ashton, Hartley avec une femme de chambre, la folle soirée de Mike Tindall) ou d'écarts de comportement (le plongeon de Tuilagi dans la baie d'Auckland depuis un ferry) visant les joueurs, c'est au tour de la fédération d'être mise en cause dans ces dérives. En effet, les journaux anglais ont intercepté un e-mail du manager Tom Stokes, qui expliquait qu'une zone entière du quartier des bars de Queenstown (où résidait le XV de la Rose) avait été réservée le soir suivant la courte victoire remportée sur l'Argentine (13-9). Surtout, le mail précise qu'une "caisse" ("tap", en anglais) avait été allouée par la Fédération pour que les joueurs puissent faire la fête. L'affaire va encore secouer une fédération déjà fragilisée jusque dans les hautes sphères de sa hiérarchie. L'avenir de Rob Andrew, l'actuel directeur des opérations, sera d'ailleurs discuté ce jeudi dans une réunion de la commission d'administration de la RFU.

Sanctions à double vitesse

La semaine dernière, Mike Tindall a écopé d'une amende d'environ 29 000 euros, et s'est vu exclure de la sélection nationale. Une sanction qui sonne le glas de la carrière internationale de ce champion du monde 2003 qui vient de fêter ses trente-deux ans. Une sanction lourde et étonnamment tardive, que certains commencent à contester, comme l'ancien demi de mêlée international Matt Dawson qui l'a qualifiée de "folle" dans les colonnes du Daily Mail. Le champion du monde 2003 a par ailleurs ajouté qu'"aucun observateur extérieur du monde du rugby ne peut réaliser à quel point la fédération anglaise part en fumée. La sanction infligée à Mike Tindall ne fait que confirmer cette tendance." Dawson s'est également étonné de la relative clémence accordée à l'égard de Manu Tuilagi, pour son plongeon depuis un ferry : "Son acte a mis non seulement en danger sa vie, mais aussi celle de plusieurs autres personnes : comment se fait-il que son amende se limite à 3 000 livres ? Si la RFU avait dû prouver son autorité, elle aurait dû l'exclure sur le champ." La Tamise n'est, en ces temps agités, décidément pas un long fleuve tranquille...

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |