Le Stade français de l'intérieur...Dernière mise à jour : 10/25/2012
 
Utilisez les flèches de votre clavier pour naviguerBalayez de gauche à droite pour naviguer  
Il était 9h30 samedi dernier quand le Stade français a pris la direction du Havre pour affronter Grenoble. Un déplacement "à l'ancienne" en voiture siglée Lancia, partenaire du club. Première pause dans une station service. Le directeur sportif Richard Pool-Jones fait le plein du réservoir. Midi OlympiqueAvant de repartir de la station service, l'ouvreur Jules Plisson s'offre un petit café. Midi OlympiqueDans la voiture conduite par Richard Pool-Jones, "Wais" Vuidravuwalu, assis à côté du jeune Jérémy Bécasseau et Jules Plisson, nouvellement appelé par Phillipe Saint-André dans la liste des 33 pour la tournée de Novembre semblent décontracté.Midi OlympiqueIl est un peu plus de 13h30 quand les joueurs parisiens passent à table. Un menu traditionnel concocté par le "Doc" Savigny avec crudités, blanc de poulet, pates et fromage blanc ou fruits. Pour certains, ce sera les deux... Midi OlympiqueEn fin de repas, Jules Plisson et Pierre Rabadan profite d'un moment de calme pour échanger. Certains ont déjà regagné leurs chambres pour la sieste, d'autres comme le jeune Danty et Van Vuuren se détendent à la Playstation dans le hall de l'hôtel.Midi Olympique

Passer la publicité

 
 
Dans la chambre 302, Alexandre Pribille et Sébastien Davidovici débute à partir de 18H15 les strapping. Sergio Parisse a besoin de discuter. C'est le dernier moment de décontraction avant de basculer définitivement en mode concentration.Midi OlympiqueA l'écart des joueurs, le staff technique (Pool-Jones, Laussucq et Auradou) déjeune avec le staff médical (Alexis Savigny, Sébastien Davidovici et Alexandre Pribile). L'humeur est décontractée.Midi OlympiqueIl est un peu avant 19h30. Avant de prendre la direction du stade Océane, derniers réglages pour David Auradou et Christophe Laussucq.Midi OlympiqueUne demi-heure avant le coup d'envoi de la rencontre, David Auradou échange avec son capitaine. Dernières consignes, derniers encouragements. Les deux hommes se connaissent bien, s'apprécient. Une ultime accolade et l'emblématique troisième ligne du club sonne le rappel pour l'échauffement.Midi OlympiqueLa victoire acquise, le silence se fait dans les vestiaire. Richard Pool-Jones (de dos) s'adresse à ses joueurs. "D'abord, ne nous cachons pas la vérité, nous aurions dû perdre ce match en fin de rencontre. Ensuite, félicitations à tous et notamment aux jeunes pour leur état d'esprit".Midi Olympique