Getty Images

RUGBY - France - Nouvelle-Zélande - Marco Tauleigne : "Sélection ou non, je m’en cogne !"

Tauleigne : "Que cela compte comme une sélection ou non, je m’en cogne !"

Le 13/11/2017 à 17:32

Appelé pour la première fois de sa carrière au sein du XV de France, Marco Tauleigne sera titulaire en troisième ligne face à la Nouvelle-Zélande, ce mardi. Bien que ce "test" n’en soit pas un aux yeux de World Rugby, le Girondin veut profiter de sa première en Bleu.

Malgré des effectifs remaniés, cette affiche reste un événement à part ?

Marco Tauleigne : Bien sûr, c’est vraiment un très gros match qui nous attend et une belle opportunité de pouvoir le jouer. Nous savons de quoi les Néo-Zélandais sont capables donc nous avons essayé de le préparer au mieux. Je ne pense pas qu’ils viennent la fleur au fusil mais pour faire un résultat. Nous aussi !

Marco Tauleigne (Bordeaux-Bègles) lors de la défaite de l'UBB contre Exeter - 17 décembre 2016

Marco Tauleigne (Bordeaux-Bègles) lors de la défaite de l'UBB contre Exeter - 17 décembre 2016Icon Sport

À vos yeux, est-ce vraiment un match international ?

M. T. : Ce n’est pas compté comme une sélection mais nous nous en foutons. Nous jouons pour représenter la France face à la Nouvelle-Zélande. Il y aura les hymnes et le haka. Que ce soit une sélection ou non, je m’en cogne, ça m’est égal. Je suis très content de pouvoir jouer. Pour un premier match avec l’équipe de France, il n’y a pas mieux.

L’émotion sera quoi qu’il arrive au rendez-vous ?

M. T. : Bien sûr. En plus on joue à Lyon, pas très loin de ma ville natale qui est Montélimar.

" On ne me fait pas jouer ce match pour rien. Je le prends comme une opportunité "

La préparation, rapide, n’est-ce pas une difficulté ?

M. T. : Nous avons eu une préparation un peu compliquée, de trois jours, avec des joueurs qui nous ont rejoint au dernier moment. Nous avons essayé de faire des choses simples pour assimiler ce que nous demandent les coaches. Après, nous savons jouer au rugby donc nous pouvons nous adapter.

Vidéo - Tauleigne : "Avec le coq sur le cœur et les All Blacks en face, tout le monde est motivé"

00:54

Justement, n’est-ce pas compliqué pour comprendre ce qui doit être fait ?

M. T. : C’est compliqué... oui et non. Nous n’avons pas l’habitude de nous préparer en si peu de temps. Mais si nous sommes là, c’est que nous arrivons à piger le rugby assez rapidement. Nous connaissons le plan de jeu, notamment grâce à ceux qui étaient déjà dans le groupe avant. Ça va aller. Tout le monde est bien motivé et s’est bien appliqué.

Avez-vous l’impression d’avoir un coup à jouer ?

M. T. : Oui, je pense que l’on ne me fait pas jouer ce match pour rien. Les coaches attendent des choses de moi. Je le prends comme une opportunité. Je vais essayer de ne pas me prendre la tête, de jouer mon rugby.

Vidéo - Chavancy : "Il n'y a pas de grande ou de petite équipe de France"

01:05
0
0