Icon Sport

Pro D2 - 21e journée - Des Montalbanais réalistes dans un Sapiac toujours imprenable

Des Montalbanais réalistes dans un Sapiac toujours imprenable

Le 16/02/2017 à 23:19

PRO D2 - En l'emportant 28-8 et trois essais à un contre les Aurillacois ce jeudi, les Montalbanais ont fait preuve de réalisme en marquant quasiment sur chaque occupation du camp adverse. Si aucune équipe ne marque de bonus, les Tarn-et-Garonnais sont co-leaders provisoires du classement quand les Cantaliens pourraient voir leurs concurrents les y distancer lors de cette 21e journée.

Ce choc de haut de tableau a vu la victoire de l'USM contre Aurillac en lever de rideau de la 21e journée (28-8). Dans un match sans bonus, les Vert et noir mettent leurs concurrents du jour à huit points d'un classement dont ils sont provisoirement les leaders (à égalité avec Oyonnax). Pour en arriver là, Montauban a su marquer sur presque chaque possibilité de cette rencontre, dominer sur les mauls ou aussi dans le jeu au près. Le SACA n'a pas profité de sa domination en mêlée ou de son enthousiasme offensif et peine toujours en voyage.

Sapiac tient bon. La citadelle imprenable des Tarn-et-Garonnais n’a toujours pas été souillée d’une seule défaite cette saison (tout comme le stade Bendichou à Colomiers). Et cette recette à l’ancienne de tout gagner à domicile tout en étant un peu moins brillant en déplacement pourrait envoyer les Vert et noir en barrages au printemps s’ils poursuivent leur carnet de route.

Loin d’être brillants contre ce Stade aurillacois dont la dernière victoire à l’extérieur remonte à septembre (Albi), les joueurs de Lafond et Whitaker ont fait preuve d’efficacité. A leurs souffrances en mêlée fermée (un carton jaune et un essai encaissé suite à ce lancement), ils ont répondu par leurs assurances dans les mauls. A leurs ballons tombés et à la fraicheur offensive des trois-quarts cantaliens (un remunant Fajfrowski), ils ont opposé leurs longues séquences de pilonnage. Les trois essais (Ascarat, Sukanaveita et Munoz) font plus ou moins longuement suite à des séances de picks and go d’école. Et puis, Petitjean était dans un jour sans...

Les Aurillacois à huit points

Co-leaders temporaires du classement avec Oyonnax, les Montalbanais ont remis la victoire en route et se donnent de la confiance au cœur d’un bloc décisif pour leur avenir (Bourgoin, Agen et Perpignan). L'équipe surprise de la saison a surtout pris huit unités d’avance sur ces adversaires du jour aurillacois, aussi candidats aux phases finales. Utile (décisif ?) à neuf marches de la fin. Une fin qui pourrait rimer avec Sapiacains.

0
0