Icon Sport

PRO D2 - Bayonne-Colomiers (16-15) - Bayonne s'accroche à sa place de dauphin

Bayonne s'accroche à sa place de dauphin

Mis à jourLe 28/02/2016 à 16:42

Publiéle 28/02/2016 à 16:13

Mis à jourLe 28/02/2016 à 16:42

Publiéle 28/02/2016 à 16:13

Article de Pauline Maingaud

PRO D2 - Brouillon mais sauvé par sa mêlée, Bayonne s'est offert Colomiers à Jean-Dauger (16-15) et conserve sa place de dauphin derrière Lyon.

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Bayonne s'est imposé face à Colomiers grâce un pack d’avants très solide (16-15). L'USC ramène malgré tout un point de Jean-Dauger, glané à la dernière minute, mais mérité. S’il n’a pas plu ce dimanche après-midi, la qualité de cette dernière rencontre de la 20e journée de Pro D2 a été entachée par la semaine humide du Pays basque : pas de grandes et belles envolées, mais beaucoup de mêlées. Or, dans ce secteur-là, l’Aviron s’est montré intraitable, ce qui lui permet de conforter sa place de dauphin, avec 8 points d’avance sur le troisième.

Que de souffrance en mêlée fermée pour Colomiers ! S’il ne pleuvait pas, le ballon restait humide et glissant. Il fallait donc, à défaut de maîtriser ses passes et la balle, préférer un pack solide et dominateur. Bayonne ne s’y était pas trompé. Dubois et Roux, tout particulièrement, étaient souvent sanctionnés. Le pilier gauche écopait même d’un carton jaune (31e), tant il désaxait la mêlée.

A la demi-heure de jeu, alors que les deux équipes avaient chacune marqué une pénalité, les Basques campaient dans les 22 mètres adverses, et enchaînaient les mêlées victorieuses… Finalement le ballon pouvait sortir, et les Bayonnais insistaient encore avec leurs avants. Huete, après un échec à quelques centimètres de la ligne de Monribot, aplatissait le premier essai de ce match, et le seul en première période (10-3).

Un match usant !

L’Aviron réussissait à fatiguer ses adversaires, mais aussi à endormir - un peu - Jean-Dauger ! Certes, dans le combat, à l’heure de jeu, les Basques dominaient clairement les Haut-Garonnais. Mais Du Plessis ne convertissait pas toujours les assauts de ses coéquipiers (50% de réussite à la 57e)...

A ne pas prendre le large au score, les Bayonnais donnaient de l’espoir aux Columérins ! Et si ce n’était pas le cas de beaucoup de ses partenaires, Lagain, lui, remportait un duel important, face à Bustos Moyano. L’ailier marquait alors le premier essai de l’USCo (63e). Cinq minutes plus tard, c’était encore lui qui offrait une pénalité à l’AB, pour un coup d’épaule sur le même Bustos Moyano… Et Bayonne sortait ses adversaires du bonus défensif (16-8) !

Les Basques peinaient à jouer, et se contentaient de la domination de ses avants. Efficace pour une simple victoire. Satisfaisant aussi pour Colomiers, qui pouvait ainsi inscrire un second essai, en force ! Sur la sirène, Lafage transformait. Les Haut-Garonnais, grâce à ce point de bonus défensif, restaient seuls à la cinquième place à l’issue de cette 20e journée, et l’Aviron s’assurait presque déjà une demi-finale à domicile.

0 commentaire
Vous lisez :