Rupeni Caucaunibuca sous les couleurs d'Agen - 1er mars 2009 - Icon Sport
 
Pro D2

Pro D2, transferts - Agen: Attention, Rup's is back !

Agen: Attention, Rup's is back !

Par Sébastien Liebaut
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 21/07/2014 à 19:06 -
Par Sébastien Liebaut - Le 21/07/2014 à 19:06
Joueur fantasque et adulé lors de son passage à Agen, le Fidjien Rupeni Caucaunibuca est de retour en Lot-et-Garonne pour le plus grand bonheur des supporters.
 

C'était dans les tuyaux ces derniers temps mais il a fallu attendre ce lundi pour que le club d'Agen le rende officiel : Rupeni Caucaunibuca est de retour "chez lui". Rup's, comme on surnomme l'enfant chéri du côté d'Armandie, a paraphé un contrat d'un an comme joueur supplémentaire. Celui qui avait sollicité le SUALG il y a quelques semaines en vue d'un retour, a satisfait aux tests physiques et médicaux qu'il a passés la semaine dernière.

Chasseur d'essais

"J'ai voulu revenir à Agen et en France car c'est mon club, le club de mon coeur avec qui je veux réussir un dernier challenge. Je ne crains pas la concurrence. L'équipe joue très bien et j'ai envie de montrer qu'à 34 ans on peut encore faire de belles choses. Je vais essayer d'apporter mon expérience", a déclaré en conférence de presse l'insaisissable Fidjien, sur le terrain comme dans la vie ! Caucaunibuca, 34 ans, 1m80, 120 kilos sur la balance revient donc sur les terres de ses exploits qui l'ont propulsé star du rugby hexagonal dans les années 2000. Le surpuissant et rapide centre-ailier a survolé les championnats de Top 14 et de Pro D2 lors de ses 6 folles années agenaises : "Caucau" termine meilleur marqueur d'essais du championnat de Top 14 en 2005 (16 essais) et en 2006 (17 essais). Virevoltant, il récolte également le titre de meilleur joueur du championnat lors de la saison 2005-2006. Relégué en Pro D2, lors de la saison 2009-2010, il remet ça en finissant meilleur marqueur d'essais du championnat et s'octroie le titre de champion de France 2010.

Rupeni Caucaunibuca vit alors ses derniers matchs avec Agen avant de rejoindre Toulouse - 18 avril 2010
Rupeni Caucaunibuca vit alors ses derniers matchs avec Agen avant de rejoindre Toulouse - 18 avril 2010 - Icon Sport

Mais ce talent hors-norme a aussi sa part d'ombre. Quelques semaines plus tard, revenu en France sept semaines après la reprise de l'entraînement du SU Agen (le 12 juillet, puis une rallonge pour le 24 juillet après à une blessure à l'épaule) et avec en prime, un poids de forme inacceptable pour les dirigeants (128 kg au lieu des 110 réclamés par le club en fin de saison 2010), il est finalement libéré de sa dernière année de contrat et rejoint le Stade toulousain en temps que joker médical où il sera sacré double champion de France (2011 et 2012). Mais le Fidjien ne laisse pas une trace indélébile lors de son passage en Haute-Garonne pour autant (12 matchs de Top 14, 5 essais). Là aussi, il n'est pas conservé.

Après une saison sans club, il signe à l'intersaison 2013 en Nouvelle-Zélande dans le NPC (National Provincial Championship) où il joue pour la province du Northland, dix ans après avoir déjà joué pour cette équipe. Mais Agen et la France lui manquent. Le voici désormais de retour sur les pelouses françaises de Pro D2 pour le plus grand plaisir des supporters agenais et des amateurs de rugby qui avaient gardé en mémoire certains de ces plus beaux essais. Cependant, une question semble ressortir comme une évidence: retrouverons-nous le grand Caucaunibuca ? Début de réponse le 23 août pour la reprise du championnat et le déplacement d'Agen à Béziers.

Sébastien Liébaut, avec AFP

L'une des rares performances de Rupeni Caucaunibuca avec Toulouse en deux saisons. Il marque ici un essai en demi-finale de Top 14 - 27 mai 2011
L'une des rares performances de Rupeni Caucaunibuca avec Toulouse en deux saisons. Il marque ici un essai en demi-finale de Top 14 - 27 mai 2011 - Icon Sport
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×