Pierre Chadebech - 2007 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Pro D2, BOPB - Pierre Chadebech: "Biarritz sera attendu partout"

Chadebech: "Biarritz sera attendu partout"

Par Denis GIBERT
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 24/07/2014 à 11:45 -
Par Denis GIBERT - Le 24/07/2014 à 11:45
A quelques semaines du coup d'envoi de la saison de Pro D2, Pierre Chadebech, entraîneur des arrières de Biarritz, sait que les siens vont avoir la vie dure dans un championnat où les adversaires les attendent depuis leur descente.
 

Vous étiez en stage la semaine dernière. La période "on apprend à se connaitre" est terminée ?

Pierre CHADEBECH: La fin peut-être pas mais nous sommes satisfaits par rapport à l’objectif de départ de ce stage qui était effectivement d’apprendre à se connaître et aussi d’avancer sur le projet de jeu, lui aussi, assez nouveau.

Un Corrézien Chadebech, un Irlandais O’Sullivan et un Landais August... Avez-vous avez réussi à vous accorder sur la vision du rugby ?

P.C.: On s’est d’abord rencontré. C’était la volonté de Serge Blanco de voir si on était en phase sur les conceptions de jeu, sur ce que l’on voulait mettre en place et sur la manière de travailler. Cette réunion s’est bien passée. Eddie arrive avec un projet de jeu bien défini et des idées très intéressantes. Mais Benoit et moi-même participons à la construction et il est très ouvert à nos idées.

On parle toujours d’une différence de jeu entre le Top 14 et la Pro D2. Ce nouveau système s’adapte-il aux caractéristiques de cette Pro D2 ?

P.C.: Je ne crois pas du tout à ça. Il y a la caractéristique de la Pro D2 qui est un championnat très difficile, très long, avec des matchs très accrochés. On sait tout ça. Ensuite, la manière de jouer au rugby, ce sont les mêmes règles, les mêmes terrains et à nous d’imposer notre jeu. Les grand principes restent les mêmes. Pour nous, ce qui est novateur, c'est la circulation ainsi que la réorganisation des joueurs et du ballon un petit peu différente de ce qui se fait d’habitude.

" J’ai senti un groupe qui a envie de vivre une expérience nouvelle, très demandeur et enthousiaste"

Est-un système s’approchant du jeu irlandais ?

P.C.: C’est un système issu de sa réflexion. Je n’ai pas vu beaucoup d’équipes jouer comme ça. C’est intéressant. Ce qui nous a plu, c'est l’idée première : face à ces défenses de mieux en mieux organisées sur la largeur, comment trouver des espaces, jouer dans les espaces, et ne pas se contenter d’aller taper dans un mur. La réflexion et la proposition d’Eddie viennent à trouver des solutions face à cette problématique.

Comment avez-vous trouvé ce groupe du BO qui a connu une relégation sportive ?

P.C.: On verra lors des premiers matchs, mais à la première impression j’ai senti un groupe qui a envie de vivre une expérience nouvelle, très demandeur et enthousiaste. Nouveau groupe, nouveaux entraîneurs, nouvelle compétition, on sent de l’enthousiasme face à ces nouveautés.

Quels rôles ont les anciens comme Benoit Baby, Erik Lund ou Ngwenya dans cette construction ?

P.C.: C’est la qualité des joueurs qui compte et ceux-là sont de bons joueurs. Ils auront une place dans l’équipe comme tous les bons joueurs. Mais il n’y a pas vraiment de hiérarchie. Il faut que les choses se fassent. Il y a une grosse arrivée de nouveaux. On doit apprendre à connaître leur potentiel pour voir la meilleure mayonnaise que l’on peut faire. On est dans cette phase-là. De toute façon, il faudra un peu de temps.

" Quand on fait le métier d’entraîneur, la pression on l’aime. Sinon on ne fait pas ce métier"

Quels seront les objectifs de ce premier match de préparation face à Bayonne le 31 juillet ?

P.C.: On n’en a pas parlé encore entre nous, mais ça reste un match de préparation tout simplement. L’intérêt est que l’on joue une équipe de Top 14 avec le petit piment que ce soit le voisin.

Vous attendez-vous à être de suite en place ?

P.C.: Bien sûr que non. Il y a deux choses que l’on doit attend: faire le tour de l’effectif et créer des repères communs. Ces deux choses ne se font pas rapidement et trois matchs de préparation, ce n’est pas beaucoup.

Sachant tout cela, l’objectif du BO de remonter très rapidement est-il réalisable ?

P.C.: Bien sûr que c’est possible mais on sait que ce sera très difficile. La première partie du championnat va être très dure. On n’exploitera pas au maximum tout le potentiel de l’équipe, on sera encore en construction. Il sera important de gagner les matchs malgré cela. Ce sera très difficile et en plus il est évident aussi que l’on sera attendu partout.

Sentez-vous déjà de la pression venu d’en haut ?

P.C.: Quand on fait le métier d’entraîneur, la pression on l’aime. Sinon on ne fait pas ce métier.

Le groupe biarrot la saison dernière
Le groupe biarrot la saison dernière - Icon Sport
 
 

commentaires


  • Christophe Martinez09/08/2014 16:11

    idem pau comme agen vont faire plus peur que le bo et les catalans ,,c'est fou comme certains se croient deja beau ,et superieur....c'est sur que si ils ont les arbitres dans la poches ils vont pouvoir fanfaronner avec le FFR et sa mafia basque au commandes..

  • Christophe Martinez09/08/2014 14:56

    pting mais ca m'enerve de voir comme le bo ou les catalans se la pete ,,""""""on sera atendu partout ,,,loll """"vous serez pas plus atendu que n'importe quelle equipe de la pro d2.....que l'on gagne ou que l'on perdent contre vous n'est pas le vrai challenge en soit ......dailleurs regardez mont de marsans qui se disaient atendu partout l'an passè ..8 ieme a la sortie ,,et lyon ya 2 ans idem.....faut arreter de se croire superieur ,bon le " bo " ok , ya blanco et ses amis de la FFR mais apres si les arbitres sont impartiaux (ca , ca risque de vous aider ,je vous l'accorde ) sinon ,vous serez comme les autres , on va vouloir vous vaincres comme agen ,albi ou Montauban ou beziers ,bref comme tous les autres....pas plus de valeur ou de merite que les autres ..faut arreter de se la peter un peu surtout quand on sait que vous auriez du descendre depuis bien longtemps deja financièrement....mais bon c'est une autre histoire

  • yves de pau03/08/2014 16:08

    Pour moi , le BO ne sera pas attendu , plus inquiet de recevoir Agen Tarbes..la Pro d2 est un championnat ou il faut rester. Humble ...