Pro D2

Philippe Sella: "On ne peut pas combattre avec une telle défaillance aux plaquages"


Par Clément Mazella
Dernière mise à jour Le 17/02/2014 à 09:20 -
Par Clément Mazella - Le 17/02/2014 à 09:20
Sella: "On ne peut pas combattre avec une telle défaillance aux plaquages"Le directeur sportif du SA Agen, Philippe Sella, nourrissait des regets de voir son équipe repartir de Narbonne sans le point de bonus défensif dimanche (33-24).
 

"Quand on perd le point de bonus défensif à la dernière seconde, c’est toujours dommage. Je retiens de ce match une très bonne réaction de l’équipe d’Agen en seconde période avec de bons portés de ballons, de l’alternance  et de la vitesse. On a répondu aussi au jeu que l’on connaissait de Narbonne. On a marqué un essai de plus que notre adversaire. On a réussi à revenir dans un match où l’équipe aurait pu se crisper et s’affoler. Même à quatorze contre quinze, on a réussi à garder un cap pour se rapprocher à trois points. On a peut-être pensé à ce moment là que le plus dur avait été fait. Ce qui nous a manqué, ce sont les placages en première période. On ne peut pas combattre dans le haut niveau avec une telle défaillance au niveau de plaquages. Sur les deux très beaux essais de 90 m marqués par Narbonne, on a fait preuve d’attentisme et de nonchalance momentanée. Ensuite, il a manqué quelques points au pied dans la comparaison entre le 10 narbonnais qui n’a connu qu’un échec et notre buteur qui a manqué quatre pénalités. Tout ça a créé la différence, au moins pour le bonus et peut être dans le contexte du match où l’on aurait pu espérer mieux".

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×