Frédéric Manca - Pau - La Rochelle - septembre 2013.jpg - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Frédéric Manca (Section paloise): "Cette critique nous sert pour se resserrer"

Manca: "Cette critique nous sert pour se resserrer"

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 11/11/2013 à 11:54 -
Par Midi Olympique - Le 11/11/2013 à 11:54
Frédéric Manca, l’arrière de Pau, a rappelé la motivation de ses joueurs qui ne "lâcheront rien" après leur victoire in extremis face à Agen samedi (12-11).

Dans quel secteur vous êtes-vous rassuré face à Agen ?

Frédéric MANCA: On est rassuré sur la conservation du ballon, sur la conquête, le fait que les avants ont fait un gros match sur les pick and go et les mauls. En début de match, en mêlée, on s’est fait un peu pénaliser pour des problèmes de liaison mais on a senti qu’en fin de rencontre, on avait pris le dessus. Ce sont des points positifs, on retiendra surtout l’état d’esprit. C’est remarquable. Après le match de Bourgoin, on aurait pu baisser les bras et abandonner, mais on ne lâchera rien. On se bat ensemble, c’est la force d’une équipe qui va bien et qui vit bien.

Même menés, vous ne vous êtes pas affolés…

F.M: On ne s’est pas affolé, on est reparti sur des choses simples. On a essayé d’être moins pénalisés parce qu’on l’a beaucoup été pendant les vingt-cinq premières minutes, ce qui fait qu’on ne voyait pas le jour pendant cette période. On a mis en place le plan de jeu travaillé toute la semaine. On revient à 6-6, on pouvait même passer à 9-6 si je mets celle avant la mi-temps. C’est très positif. En plus, on prend un essai un peu bête. On a montré beaucoup de valeurs, de ressources. A la 70ème, je manque une pénalité très importante pour repasser devant au score mais l’équipe est allée en chercher une autre. C’est le signe d’un groupe qui ne lâchera rien.

Quel bilan pouvez-vous dresser après dix journées ?

F.M: Le bilan comptable n’est pas si mauvais que cela. On fait sept victoires en dix matches. Il y a ce match contre La Rochelle qu’on va traîner comme un boulet toute la saison (défaite 18-19 à domicile, NDLR). On essaye d’aller chercher des points à l’extérieur. On est allé gagner à Tarbes et à Béziers, des équipes toujours difficiles à manœuvrer à la maison. On est beaucoup critiqué mais cette critique nous sert pour se resserrer. C’est paradoxal à dire mais ce sont des moments agréables à vivre quand tout le monde autour de nous doute. On se sert de cela pour avancer, être encore plus fort et accrocher des victoires comme celle face à Agen.

Et maintenant, ce sont les vacances…

F.M: On part en vacances la tête haute. Je crois que depuis les trois jours qu’on a eus pour le 14 juillet, on n’a pas bénéficié de vacances. On a eu beaucoup de casse donc l’équipe n’a pas beaucoup tourné. Les organismes sont fatigués donc on va profiter de cette semaine pour bien récupérer.