Article
commentaires
Pro D2

Colomiers: Le retour fracassant de David Skrela


Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 10/09/2013 à 17:26 -
Par Rugbyrama - Le 10/09/2013 à 17:26
Colomiers: Le retour fracassant de SkrelaDe retour au sein de son club formateur, David Skrela s'est distingué au pied devant le public de Michel-Bendichou et a permis l'USC de battre Bourgoin (18-12).
 

David Skrela boucle la boucle. En revenant à Colomiers, l’ancien ouvreur international (23 sélections) va clore sa carrière rugbystique en rendant de fiers services à son club formateur (il a débuté à l'école de rugby à six ans). Samedi, pour la première rencontre de la saison à domicile, il s’est distingué en inscrivant tous les points de la victoire face à Bourgoin (18-12). Alors certes, tout n’a pas été parfait: deux pénalités ratées, pas aussi tranchant dans le jeu qu'espéré et une équipe de Colomiers qui a frisé la correctionnelle devant des Isérois solidaires. Qu’importe, le résultat est là et Skrela a marqué les esprits.

Carré: "Il n'y a pas eu d'hésitation au moment de le faire signer"

L’intéressé a reconnu que le gain de la victoire lui était nécessaire pour son retour devant le public de Michel-Bendichou. "C'était un peu spécial pour moi. Cela m'a fait bizarre de revenir dans ce vestiaire, de rejouer ici. Mais avec la victoire ça passe mieux". Et Skrela de confirmer qu’il allait sérieusement s’impliquer pour Colomiers. "Chaque fois que je mets un maillot, j'essaie de donner mon maximum. Je ne suis pas venu en préretraite mais pour apporter tout ce que je pourrai à ce club". Cela a le mérite d’être clair.

Cette attitude volontaire, c’est ce qui a séduit le président de l'USC, Alain Carré, au moment où l'ouvreur de Clermont ne figurait plus dans les plans de Vern Cotter. "Il y a quelques années qu'on voulait le faire venir. Il n'y a pas eu d'hésitation au moment de le faire signer". Satisfait de son coup d’avoir attiré dans ses filets un joueur d’une telle envergure - "On est heureux car il va nous apporter son expérience", dit le président - Alain Carré considère même David Skrela comme "un symbole" pour l’USC. Un symbole qui doit permettre au club haut-garonnais de s’inviter dans le haut du tableau de Pro D2. Et pourquoi pas de retrouver rapidement l'Elite qu'il a quittée en 2004 après une double rétrogradation en Fédérale 1.

 
 

commentaires


  • alabar12/09/2013 23:59

    Hummm!!!! Espérons qu'il sera meilleur qu'en top 14...

  • Almarin12/09/2013 20:24

    Je sais bien c'était ironique :)

  • Almarin12/09/2013 13:28

    Ba si regarde Wilko avec Toulon