Adrien Domec - Bourg-en-Bresse-Tarbes - septembre 2013 - Icon Sport
 
Pro D2

22e journée Pro D2 - Tarbes-Agen (21-12) - Tarbes n'a pas dit son dernier mot

Tarbes n'a pas dit son dernier mot

Par Anne-Sophie Bernadi
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 02/03/2014 à 19:15 -
Par Anne-Sophie Bernadi - Le 02/03/2014 à 19:15
Grâce à son pack, Tarbes a pris le dessus sur Agen (21-12) et reste en embuscade dans la course à la qualification. Agen, lui, chute à la 4e place.
 

Une nouvelle fois, les Agenais ont été mis en difficulté à l'extérieur. Après Bourgoin et Narbonne en février, c'est à Tarbes que les hommes de Mathieu Blin se sont inclinés ce dimanche (21-12), au terme de ce quatrième bloc du Pro D2. Dominés en mêlée, pas assez efficaces défensivement, et beaucoup trop indisciplinés, ils quittent les Hautes-Pyrénéens sans même le point de bonus défensif. Au classement, derrière La Rochelle (71 points), les Lot-et-Garonnais (66) cèdent ainsi leur troisième place à Pau (68) et voient revenir Narbonne (66). Avec cette victoire une semaine après leur coup d'arrêt dans le Béarn, les Tarbais, eux, restent aussi dans la course aux phases finales, même si huit points les séparent de la cinquième place.

Dès les premiers instants de la rencontre, les joueurs de Pierre-Henry Broncan surent se montrer plus efficaces. C'est un essai de Delaï, dès la troisième minute, qui conclut une première grosse séquence tarbaise, initiée par un gros départ de Manu. Dominés, déjà en manque d'efficacité défensivement et peu dangereux, les Agenais, pour leur part, se montrèrent alors extrêmement réalistes. Pour leur première entrée dans les 22 mètres pyrénéens, les joueurs du SUALG prirent l'avantage par Jooste (5-7, 9e) après un bon renversement de Skeate, et une fixation idéale de Tau.

Une deuxième période gâchée par un nombre grandissant de fautes

Au cours de la première période, les deux équipes affichèrent de bonnes volontés dans l'animation, dynamisant chacune leur tour le jeu. Mais ce sont bien les Tarbais qui prirent tranquillement le pas sur leurs adversaires en conquête, et profitèrent de l'indiscipline agenaise pour prendre un avantage qu'ils ne lâchèrent plus (8-7, 17e). Si le centre Maxime Veau se joua ensuite de quatre défenseurs lot-et-garonnais (15-7, 31e), Narjissi lui répondit, quelques instants plus tard, grâce à l'organisation des avants agenais sur un maul (15-12, 34e).

Mais l'orgueil des joueurs du SUALG ne suffit pas, ce dimanche. Au retour des vestiaires, la rencontre se montra toujours plus hachée, et les fautes toujours plus nombreuses, surtout en mêlée et dans les derniers mètres. A ce petit jeu, ce sont bien les Bigourdans qui s'imposèrent, face à des errements grandissants des attaquants du Lot-et-Garonne. Sanctionnés à deux reprises d'un carton jaune (Afatia, 50e, et Giraud, 75e), contre un seul pour les Tarbais (Domolailai, 54e), les hommes de Mathieu Blin se firent même éjecter du point de bonus défensif, après deux autres pénalités inscrites par le buteur pyrénéen Moeke (44e, 68e). Pour eux, il était vraiment temps que la trêve arrive, après trois défaites dans les cinq derniers matchs.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×