Maxime Petitjean - aurillac auch - 19 octobre 2013 - Icon Sport
 
Pro D2 > - 11e journée en bref

11e journée Pro D2: Aurillac déroule, deux de chute pour La Rochelle

Aurillac déroule, deux de chute pour La Rochelle

Par Fabien Pomiès via Midi Olympique
Dernière mise à jour Le 25/11/2013 à 17:16 -
Par Fabien Pomiès via Midi Olympique - Le 25/11/2013 à 17:16
Après deux défaites consécutives, le Stade aurillacois signe une grosse performance face à Mont-de-Marsan alors que, dans le même temps, La Rochelle connaissait sa deuxième défaite de la saison à Narbonne. Tous les temps forts de ce week-end de Pro D2.
 

EN HAUSSE

Aurillac

Après sa lourde défaite la semaine dernière face à Tarbes (43-14), le Stade aurillacois a réagi. En martyrisant Mont-de-Marsan (42-12), bonus offensif à la clé, les Cantalous confortent leur cinquième place de qualifiable. Pourtant, les Aurillacois se sont fait peur en fin de rencontre pour leur point de bonus. Alors qu’ils étaient menés 42-0 et 5 essais à rien, les coéquipiers de Maxime Petitjean ont encaissé deux essais dans les quatre dernières minutes. Sans conséquence comptable. La semaine prochaine, le Stade aurillacois se déplacera à Pau avec un seul objectif: rester accroché au wagon de tête. Et pourquoi pas réussir un gros coup.

EN BAISSE

Tarbes

A l’inverse d’Aurillac, après sa belle victoire la semaine dernière, Tarbes s’est incliné à Dax (26-15). Au terme d’un rude combat (trois jaunes, deux rouges), les visiteurs sont repartis du stade Maurice-Boyau sans le moindre point. Au classement, les Pyrénéens restent dans le ventre mou du Pro D2 mais voient leur avance sur les Dacquois fondre. Ils ne disposent plus que de deux petites longueurs d’avance. Pour se relancer, l’affaire ne sera pas simple puisque le TPR se déplace à Lyon ce week-end.

LE JOUEUR

Randall Kamea (Bourgoin)

L’ailier berjallien a grandement contribué au succès des siens 32-6 face à Auch. Auteur d’un doublé, il a surtout permis à Bourgoin, grâce à son premier essai, de se détacher au score juste avant la pause (40e, 13-6). Il inscrira une seconde réalisation, une nouvelle fois après la sirène, mais cette fois-ci en deuxième période, portant le score à 32-6. A noter également la belle performance de Jérémy Gondrand, le demi de mêlée du CSBJ, auteur lui aussi d’un doublé.

L’ESSAI

Julien Seron (Carcassonne)

Carcassonne réalise le gros coup de cette onzième journée. Après un long chassé-croisé, Béziers menait 20-16 jusqu’aux derniers instants de la rencontre. C’était sans compter sur la détermination et la hargne des Carcassonnais. Après la sirène, en filou, Julien Seron, le demi de mêlée de l’USC, s’échappait à cinq mètres, profitait d’un espace pour délivrer les siens et leur offrir la victoire. Cet essai plongeait Béziers dans la tourmente. Sixième match sans la moindre victoire, troisième revers à domicile.

LA STAT

2

Le nombre de défaites de La Rochelle cette saison. L’ASR n’avait plus perdu depuis l’ouverture du championnat et un revers 28-31 sur les terres de Mont-de-Marsan. Leur série de neuf matchs sans défaite s’arrête à Narbonne. Après huit victoires et un match nul, les Maritimes s’inclinent 25-17 mais laissent surtout le leader lyonnais s’échapper en tête du classement. Les hommes d’Olivier Azam disposent désormais de huit longueurs d’avance.

LA DECLA

Mathieu Blin (Entraîneur d'Agen)

"Faire une seconde mi-temps comme ça après une première compliquée contre une grosse équipe qui a imposé du jeu, c’est une grosse performance. Quand on fait quarante minutes comme la seconde période, ne pas décrocher le bonus offensif est un regret. On se dit que si on avait fait cinquante minutes à ce niveau peut-être que ça passait. Mais on ne va pas faire les fanfarons, on vient de gagner contre le 6e, on prend 4 points, c’est 4-0, c’est très bien pour tout le groupe".

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×