Pro D2

Bonus pour Auch, Tarbes chute, Denos s'éclate

Auch a décroché son premier succès bonifié de la saison pendant que Tarbes s'inclinait à Albi. Les temps forts de la 7e journée.

 
Bonus pour Auch, Tarbes chute, Denos s'éclate - Rugby - Pro D2Icon Sport
 

EN HAUSSE  : 

Auch

Éternel Auscitains. Malgré des moyens financiers limités, les Gersois continuent de jouer les troubles-fête dans le Pro D2. Après un bonus défensif encourageant arraché, la semaine dernière, sur le terrain de Brivistes toujours à la recherche de leur rythme de croisière, les hommes de Grégory Patat et Julien Sarraute ont facilement disposé de Béziers ce week-end (40-21). Ils restent invaincus à domicile et, surtout, décrochent leur premier bonus offensif de la saison. Dans un championnat qui se scinde en deux, le FCAG a accroché le bon wagon et se place en embuscade.

EN BAISSE  : 

Tarbes

Les Pyrénéens n’avaient, jusque-là, plus perdu depuis la première journée de championnat et un déplacement à Lyon. C’est désormais de nouveau d’actualité. En déplacement à Albi, sur un terrain toujours aussi difficile à prendre, Tarbes a finalement cédé. De peu, certes, le bonus défensif attestant de la bonne tenue des hommes de Pierre-Henry Broncan. Cette défaite, malgré tout, les fait reculer de quatre places et les éjecte des cinq places qualificatives. Rien d’alarmant pour autant. La réception de Brive, la semaine prochaine s’annonce décisive pour la dynamique.

LE JOUEUR  : 

Denos (Oyonnax)

L’ancien Castrais apprécie l’air de l’Est. Très peu utilisé au CO, Florian Denos brille sous les couleurs de sa nouvelle équipe. Ce week-end, dans le vent, l’arrière formé au CSBJ a inscrit son cinquième essai de la saison, rejoignant ainsi l’ailier Rémy Grosso en tête des classements des marqueurs. Surtout, la réalisation est de grande classe: en bout de ligne, il accélère et dépose l’arrière dacquois d’un cadrage-débordement d’école. La grande classe.

L'ESSAI  : 

Kevin Boulogne (Pau)

Ce fut le grand bonhomme de la victoire paloise contre Colomiers (30-3)... Et à sa précision dans l'exercice des tirs au but (quinze points inscrits au pied), il a ajouté un essai de filou. Celui du bonus offensif pour la Section à la 53e. Après avoir fait mine d'attendre ses partenaires du pack pour une mêlée, l'ouvreur a finalement joué en solo. Tout en rapidité, il a ainsi mystifié l'ensemble de la défense adverse pour terminer sa course dans l'en-but. Du grand art.

LA STAT

2  : 

Parmi les dix premiers au classement, seules deux équipes n'ont pas encore engrangé de point de bonus offensif. Il s'agit d'Albi (4e) et d'Aurillac (5e). Le SCA présente même l'étrange particularité d'avoir un goal-average négatif, avec davantage de points encaissés (176) que de points marqués (169).

LA DECLA

Ledevedec (troisième ligne centre de Brive)

"Pour une fois, quand nous sommes rentrés à la pause, on avait un écart plutôt conséquent en notre faveur par rapport à d'habitude. Cela a permis de se lâcher et de prendre plus de risques. A la mi-temps, on s'est dit qu'il fallait aller chercher le bonus".  : 

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |