Mêlée béziers - Septembre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Pro D2, Bilan: Béziers, l’indiscutable maintien

Bilan: Béziers, l’indiscutable maintien

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 02/06/2013 à 18:24 -
Par Midi Olympique - Le 02/06/2013 à 18:24
Sauvés sur tapis vert la saison dernière, les Biterrois ont su, cette saison, faire le nécessaire pour assurer leur maintien à la régulière. Auteur d’une bien meilleure phase retour, l’ASBH peut désormais se préparer sereinement au prochain exercice.

TOUR D'HORIZON

Trois victoires et douze défaites lors des quinze premières journées. Sept succès, un match nul et sept revers lors des quinze dernières. Pas besoin de creuser pour qualifier la saison biterroise. Celle-ci fut bipolaire. A mi-parcours, l'ASBH, plombée par des remous en interne et ses changements de staff, était mal embarquée. Mais grâce à l'arrivée du duo Hamacek-Edmonds et à une efficacité retrouvée, le club héraultais est parvenu à sauver son exercice. Et sa place dans l'antichambre de l'élite. Une renaissance marquée surtout par des résultats quasi-parfaits à domicile. Béziers a terminé sur sept victoires consécutives dans son stade de la Méditerranée. Et même huit si l'on prend en compte sa double-confrontation contre Massy.

LE TOP : Le réveil en 2013

Icon Sport

17e journée. L’ASBH ère dans les tréfonds du classement depuis de longues, trop longues journées. Les Biterrois ont terminé l’année 2012 de la pire des façons, concédant huit défaites de rang. Heureusement pour eux, ils ont pris de bonnes résolutions, et vont s’y tenir. Le 12 janvier, le Lou pointe le bout de son museau au stade de la Méditerranée. Il en sortira cabossé. Et les Biterrois requinqués. Auteurs d’une excellente deuxième mi-temps au cours de laquelle ils marqueront un essai par Peyras-Loustalet et deux pénalités de Fraser, ils vaincront 20-16 un Lyon dépassé par la révolte héraultaise.

LE FLOP : La valse des entraineurs

Icon Sport

Béziers a connu un début de saison assez compliqué avec de nombreux changements d’entraineurs consécutifs à l’automne. Au départ, le staff était composé de Philippe Benetton, Andrew Merthens et Patrick Fort. Mais le premier est remercié début octobre après une défaite au stade de la Méditerranée contre Pau. Le club fait alors appel à Patrick Fort, l’ancien mentor de la Géorgie. Mais l’électrochoc ne se produit pas et le nouvel entraineur est remercié seulement un mois plus tard. Patrick Fort décide alors à son tour de quitter le staff par solidarité avec le limogé. En situation de crise Hamacek et Edmonds arrivent au club et éclipsent petit à petit Merthens qui est réduit à un rôle de manager. En l’espace d’un mois, Béziers a connu trois staffs différents ce qui n’a évidemment pas servi à la stabilité du club. 

LE JOUEUR : Jean-Baptiste Peyras-Loustalet

Il n’est arrivé à Béziers qu’en cours de saison, mais force est de constater que l’ancien joueur de Montpellier a apporté une vraie plus-value au club biterrois. Jugez plutôt, en 14 matchs Peyras-Loustalet a inscrit sept essais, participant ainsi vivement à la seconde jeunesse de l’ASBH en seconde partie de saison. Comme un symbole, c’est d’ailleurs lui qui a marqué les deux derniers essais de la saison, face à Aurillac. Sans doute de bon augure avant l’année prochaine.

LA REVELATION : Thibaut Bisman

Icon Sport

Il avait découvert le haut niveau en fin de saison dernière, entrant en jeu lors de la dernière rencontre de l’année à Carcassonne. Aujourd’hui, à 22 ans, Thibaut Bisman a pris une toute autre dimension. Apparu sur seize feuilles de match, il a été titularisé à neuf reprises, devenant presque en fin d’exercice la première option de l’encadrement biterrois au poste de demi de mêlée devant Mathieu Siro et Johnny Howard.

L’AVENIR

Même si les Biterrois vivront leur troisième saison en Pro D2 l’année prochaine, il n’ont encore jamais le loisir de préparer les saisons dans des conditions idéales. Promus il y a deux ans, ils n’avaient eu que peu de temps pour recruter. Même scénario l’année suivante, où ils profitèrent du naufrage de Bourgoin pour être maintenus sur tapis vert. Cette année, les dirigeants biterrois auront davantage de confort, pour jouer la carte de la stabilité. Aussi, le staff, composé de Hamacek et Edmonds est d’ores et déjà reconduit dans ses fonctions, et 75% des joueurs sont conservés. Pour muscler leur effectif, les Biterrois ont attiré le troisième ligne centre Marc Baget, et l’ex-montpelliérian, Rémy Martin a prolongé. De quoi espérer jouer mieux que le maintien, l’année prochaine.

LES CHIFFRES CLES

Classement général : 12e (51 points)

Classement attaque : 15e (534 points)

Classement défense : 14e (742 points)

Meilleur marqueur : Jean-Baptiste Peyras-Loustalet (7 essais)

Meilleur réalisateur : Gerard Fraser (169 points)

 
 

commentaires


  • Switch3302/06/2013 22:01

    Meilleur réalisateur, un ancien de l'UBB, meilleur marqueur, un futur de l'UBB. Bravo à Béziers pour sa saison et son maintien, en tout cas ;)

  • bouclier arverne02/06/2013 10:28

    Bravo à Béziers qui malgrè des conditions de maintient en PRO D2 rendu difficile par la bètise du président de bourgoin à su monter une équipe digne du Pro D2

  • tigre3402/06/2013 08:31

    On devrais faire une bonne saison 2013 / 2014 si on mais le cœur comme pour cette fin de saison allez l' ASBH