Florian Denos - Oyonnax - Décembre 2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Pro D2, 21e journée: Oyonnax-Carcassonne (32-5) - Oyonnax repart de plus belle

Oyonnax repart de plus belle

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 17/02/2013 à 17:23 -
Par Rugbyrama - Le 17/02/2013 à 17:23
Après son coup d'arrêt à Colomiers, Oyonnax, le leader, a répondu de fort belle manière en décrochant un succès bonifié face à Carcassonne (32-5).

Tout bonus ! Oyonnax, battu à Colomiers le week-end dernier, a su relever la tête face à Carcassonne. Et de la plus belle des manières. En inscrivant quatre essais (Bousquet, Audy, Nemecek et de pénalité) dont trois lors de la première demi-heure, les Haut-Bugistes n'ont pas tardé pour rappeler aux hommes de Christian Labit leur statut de leaders incontestés du championnat. La réaction de Koffi, en force à la 47e minute, n'allait rien changer, si ce n'est d'avoir sauver l'honneur carcassonnais. Déjà détenteurs d'onze unités d'avance sur leur dauphin rochelais, les joueurs de Christophe Urios profitent ainsi de cette nouvelle victoire bonifiée pour s'asseoir désormais sur un confortable matelas de seize points.

Sur les traces de Bousquet

Impressionants de réalisme, les Oyonnaxiens s'appuyaient sur le célèbre tryptique conquête-défense-jeu au pied pour enrayer tout espoir audois. Très propres en touche et en mêlée, agressifs en montant en pointe sur chaque offensive adverse et excellents dans leur jeu au pied d'occupation par le biais de leur ouvreur Urdapilleta, les Oyonnaxiens ont démontré que, sur un terrain difficile, ils pouvaient s'adapter et trouver les bonnes solutions. Et par deux fois, celles-ci venaient de l'aile droite de Bousquet, plus qu'en jambes. Un premier essai en solitaire après, certes, un bon travail de ses coéquipiers de la ligne de trois-quarts, puis un véritable festival doublé d'un numéro d'équilibriste pour offrir le troisième essai à son deuxième ligne, Nemecek. Vitesse, raffût, appuis, vista...ce joueur a vraiment tout pour lui et confirme sa superbe saison.

La charnière Audy-Urdapilleta n'a pas été en reste non plus, avec une alternance et une gestion du jeu parfaite. Le tout bien aidé, il est vrai, par un paquet d'avants dominateur. Carcassonne n'a pas été ridicule, loin de là même, mais envie et talent se trouvaient plus fréquemment dans le camp d'en face. Les Audois restent tout de même dans le coup pour la qualification aux phases finales, à la septième place. Une accession au Top 14 dont Oyonnax est toujours plus proche...

 
 

commentaires


  • Poitipontin19/02/2013 12:12

    Bien sûr ! Et les matchs joués en Angleterre sous la pluie en Coupe d'Europe, ça fausse complètement les résultats aussi ! Il faut savoir jouer avec les conditions météo mon petit bonhomme, mais là, tu crois pas que tu devrais faire quelques recherches sur le climat oyonnaxien ? En tous cas, tu dois être en sucre et craindre de te transformer en sucre glace si par malheur tu jouais au rugby par une température inférieure à zéro ! Je te laisse à ton rugby en salle, frilleux !

  • herve.foco0939@orange.fr18/02/2013 17:41

    le terrain est tout a fait homologue pour le top 14 et est tu deja venu a OYONNAX si non,comment tu sais qu'il neige et qu il gele ss arret ,espece de CHARLOT

  • Popss18/02/2013 13:01

    Bien entendu parce que le rugby ne peut se jouer QUE dans le sud de la France... Va falloir que tu t'y fasses, le rugby à papa, le rugby de clocher, c'est terminé !!