Pro D2

Poitrenaud: "Mettre du piment à notre fin de saison"

Devenu cadre de l’effectif narbonnais après trois saisons passées dans le club de la Méditerrannée, l’arrière Thomas Poitrenaud revient sur la victoire acquise à Dax, et évoque la venue de Lyon, ce week-end, à Narbonne.

 
Poitrenaud: "Mettre du piment à notre fin de saison" - Rugby - Pro D2Icon Sport
 

Comment expliquez-vous votre succès sur la pelouse de Dax (15-12), le week-end dernier ?

Thomas POITRENAUD: Les conditions météo étaient difficiles, le terrain boueux. Dans ce contexte, nous nous sommes montrés plus réalistes et plus en réussite au pied que notre adversaire. Nous avons également su tenir le ballon, et occuper le terrain. En clair, nous avons su nous adapter aux conditions de jeu. C’est positif, car habituellement, ce genre de match fermé ne nous réussit pas.

Est-ce que cette seconde victoire à l’extérieur commence à vous donner des idées pour la fin de saison ?

T. P.: Oui, bien sûr. Cette victoire pimente notre fin de saison. Après notre mauvaise première partie de championnat, nous pensions terminer la saison en roue libre, en milieu de tableau, sans rien avoir à espérer. Mais cette victoire nous fait du bien, et confirme notre dynamique positive. Deux réceptions se profilent (Lyon et Aurillac). Si nous gagnons ces deux matchs, nous aurons une vraie possibilité de lorgner sur la cinquième place.

Vous souvenez-vous du match aller, à Lyon ?

T. P.: Oui, très bien. Nous avions tenu une mi-temps, avant d’exploser. Lyon est une équipe redoutable, avec d’excellentes individualités. Je pense notamment à l’ailier Rémy Grosso qui nous avait fait très mal : il avait marqué deux essais, et fait une passe décivise. Pour nous prémunir de ce genre de joueurs, nous allons devoir tenir le ballon.

C’est la deuxième année consécutive que Narbonne effectue un mauvais départ, avant de se ressaisir par après. Comment l’expliquez-vous ?

T. P.: L’année dernière, le changement de staff a profondément bouleversé notre organisation, nos plans de jeu. Il a fallut tout réapprendre. Cela a néanmoins payé, car nous avons effectué une excellente fin de saison. Cette année, nous espérions mieux démarrer, mais nous avons commencé par un non-match, face à Pau (défaite à domicile 13-17). La semaine suivante, nous voulions nous racheter à Colomiers, mais la victoire nous a échappé de peu (29-25). Cela nous a mis le doute.

Sur un plan personnel, quel regard portez-vous sur l’évolution de votre carrière ?

C’est ma troisième saison à Narbonne, et je suis très satisfait de ma situation actuelle. La première année fut difficile, car j’ai très peu joué. Tout s’est ensuite débloqué avec l’arrivée de Justin Harrison, qui m’a fait confiance. Depuis, j’ai enchaîné les rencontres (il compte 18 titularisations et 20 matchs disputés cette saison) et me sens plus épanoui. Je suis aussi heureux pour le club et les supporters qui nous suivent de la tournure que prennent les choses à Narbonne.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |