Ratuvou - Lyon Brive - 20 janvier 2013 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Lyon-Brive (17-17) - Lyon n'y arrive plus

Lyon n'y arrive plus

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 20/01/2013 à 21:37 -
Par Rugbyrama - Le 20/01/2013 à 21:37
Très fébrile, Lyon a été contraint de partager les points avec Brive (17-17), comme au match aller. Cela fait cinq rencontres de rang sans succès pour le Lou.

C'était l'un des chocs de cette 18e journée de Pro D2. Une rencontre qui constituait le tout-venant des soirées de Top 14 il y a encore moins d'un an... Mais les choses ont bien changé depuis. En début de saison, Le Lyon OU et le CA Brive-Corrèze affichaient clairement leurs ambitions de remontée directe et notamment cette équipe lyonnaise. Avec un recrutement poids lourd, ce groupe était programmé pour les sommets. Mais au coeur de l'hiver, la machine s'est grippée. Tellement grippée que la formation de Xavier Sadourny bataille aujourd'hui dans le ventre mou du championnat. Après quatre défaites consécutives, les Lyonnais étaient avant cette rencontre huitième du championnat, avec sept points de retard sur leur adversaire du soir, qualifiable à la cinquième place.

On a cru que ce match allait sonner le réveil lyonnais. Le supporter transi de froid dans les tribunes, le staff du Lou et le spectateur au chaud dans son canapé y ont tous cru. Pendant trente minutes. Le temps d'une entame de match pleine d'opportunisme qui voyait Lyon profiter de chaque erreur briviste pour inscrire des points précieux. C'est ainsi que Fabien Cibray inscrivait un essai à zéro passe après avoir contré un coup de pied par-dessus de Romain Sola. Julien Dumora se chargeant lui de convertir ses tentatives au pied (8e, 18e, 38e). Mais force est de constater que dans ce match, ce sont les Brivistes qui se sont montrés incontestablement supérieurs, sans pour autant arriver à concrétiser leur évidente domination territoriale. Ce fut flagrant en première période, où il fallut attendre la demi-heure de jeu pour voir enfin l'essai récompenser le travail des trois-quarts, pour le premier match sur le banc de Philippe Carbonneau (Sola, 28e). Le travail de sape mené par les avants portait lui aussi ses fruits, avec un essai de pénalité accordé par monsieur Minery, suite à une mêlée enfoncée à 5 mètres de la ligne adverse (38e).

Lyon en manque de confiance

Avec un score de parité acquis à la pause (14-14), la mission semblait bien compliquée pour les joueurs lyonnais. La sérénité de façade apportée par le début de match s'était largement effritée avec la seconde réalisation briviste, et la reprise confirmait cet état de fait. En manque criant de confiance, les Rhodaniens tombaient dans l'à peu-près et multipliaient les fautes de main et les mauvais choix. Les Brivistes continuaient eux leur bonhomme de chemin, fait de pression défensive et d'occupation du terrain. Le réveil du Lou sonnait dans le dernier quart d'heure, avec quelques changements dans le pack. La pénalité réussie par Julien Dumora à la 55e donnait l'illusion d'une victoire possible (17-14), mais l'indiscipline et la maitrise de Brive permettaient à ces derniers de recoller une nouvelle fois sur pénalité (17-17, 70e). Avec un buteur un peu plus en réussite, le CA Brive-Corrèze aurait même pu l'emporter sur la fin de match.

Une nouvelle fois, le LOU s'est révélé incapable de gagner à domicile. Une sale habitude qui commence à se voir, à tel point qu'on se demande comment sortir de la spirale négative actuelle. Après cinq matchs sans victoires dont quatre défaites, il serait tant que ça s'arrête. Pour Brive, il s'agit d'un bon résultat même si une légitime frustration se faisait sentir au coup de sifflet final. Les Coujous se sont tout de même retrouvés dans le jeu ce dimanche soir.