Pro D2

Henry Broncan (Albi): "Un manque d'envie flagrant"

Au terme de la rencontre opposant Auch à Albi (22-10), le manager général du club albigeois, Henry Broncan, se montrait sans concession à l’égard de ses joueurs. Et, aussi content pour le résultat positif de son ancienne équipe, le FCAG.

 
Broncan: "Un manque d'envie flagrant" - Rugby - Pro D2Icon Sport
 

Comment analysez-vous cette défaite ?

Henry BRONCAN: Nous avons livré une prestation fébrile et nous étions clairement plus faibles. Mais c’est curieux car je n’ai pas senti les Auscitains extrêmement motivés, pour une équipe qui se bat pour le maintien. Mais du côté de mes joueurs, c’était pire. C’était une petite promenade dans le Gers où il faisait bon vivre.

Comment expliquez-vous le score à la mi-temps (19-0 NDLR) ?

H.B: Pour ma part, la première mi-temps a été irréelle. Il y avait trop de faiblesses, un manque d’engagement et d’envie flagrant. Nous ne pouvons nous comporter ainsi dans notre sport. Alors, oui, la semaine dernière les joueurs avaient acquis le maintien mais notre première mi-temps est indigne d’un club professionnel et de nos supporters. Quand nous voyons notre performance, nous sommes contents d’avoir des points d’avance au classement. Même si la seconde période est un peu plus encourageante, nous devons jouer différemment si nous voulons nous imposer face à Carcassonne la semaine prochaine.

N’est-il pas difficile de trouver la motivation alors que vous n’avez plus rien à jouer dans ce championnat ?

H.B: Sur l’ensemble du match, il y avait beaucoup de jeunes joueurs, alors la motivation y était. Dans ce cas là, il faut essayer de se mettre en valeur pour montrer aux entraîneurs que l’on mérite de jouer en équipe première. La motivation, c’est ça, et je n’ai pas vu cela chez certains joueurs. Si jamais des contrats ne sont pas renouvelés, il ne faudra pas se plaindre. C’est la règle !

Et en tant que gersois comment encaissez vous cette défaite ?

H.B.: Je suis content pour le Football Club Auscitain. C’est mon pays et je suis ravi pour les dirigeants qui se battent pour maintenir un club professionnel à Auch et c’est une bonne chose. Je félicite Gregory Patat et Julien Sarraute pour le résultat qu’ils ont acquis. Cette victoire va leur faire du bien et j’espère que le FCAG va se maintenir.

Etes-vous satisfait de l’entrée de vos jeunes joueurs ?

H.B.: Evidemment. Mes deux petits piliers ont 19 ans et je suis sûr que notre force de demain se trouve là. Ils ont été vraiment impeccables face à deux piliers d’expérience. Nous savons que l’avenir passe par la préparation de nos jeunes pour les aguerrir. C’est une obligation pour nous car il y aura très peu de recrues car pour recruter il faut avoir les moyens. La saison prochaine nous aurons un groupe à peu près similaire.

 - Midi Olympique@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |