Pro D2

Brive, un goût d'inachevé

CA Brive-Corrèze24 - 10Albi

Malgré leur domination dans la possession, les Brivistes n'ont pas réussi à prendre le bonus offensif face à des Albigeois coriaces en défense.

 
Brive, un goût d'inachevé - Rugby - Pro D2Icon Sport
 

C’est ce que l’on appelle tenir un siège, et avoir son adversaire à l’usure. Avec des statistiques d’occupation et de possession à leur (très) large faveur, les Brivistes ont réussi, tant bien que mal, a faire sauter le verrou albigeois. Celui-ci était pourtant coriace. Et il fallut attendre toute une mi-temps pour voir le premier essai des Corréziens, concrétisé par l’ailier Jacques Boussuge, en coin, après une interminable séance de pilonnage dans les cinq mètres tarnais. Après avoir été menés au score (pénalité de Marques, 24e), puis après avoir égalisé (pénalité de Caminati, 26e), les protégés de Nicolas Godignon pouvaient enfin respirer : ils venaient de concrétiser une action, après avoir passé l’essentiel du temps dans les 22 mètres adverses, gâchant quelques précieuses occasions. En face, Albi tenait bon : à 10-3 à la pause, ils pouvaient même encore espérer remporter la victoire.

Péjoine, entrée gagnante

La deuxième période recommençait selon le même schéma : Brive campait dans le camp adverse, mais ne parvenait pas à concrétiser ses actions. En revanche, les Albigeois perdaient petit à petit leur sang-froid, et concédaient une ribambelle de pénalités. Seulement, le talonneur Nicolas Frize écopa rapidement d’un carton jaune (55e), ce qui accentua encore la pression qui pesait sur eux. Le jeune demi de mêlée Marques, reçut dans la foulée un autre carton jaune (59e) pour un sauvetage illégal d’une erreur sur Péjoine (dont l’entrée en jeu avait redonné de l’allant au jeu du CAB) qui allait en profiter pour marquer. Alors réduits à treize, les Albigeois subirent la loi des Corréziens qui marquèrent par Hauman (62e) après un départ derrière sa mêlée, et Swanpoel (67e) suite à un mouvement au large. Trois essais à zéro, synonymes de bonus offensif, le siège briviste avait payé. Mais les Brivistes commirent alors une erreur : celle de relâcher leur étreinte en fin de match, pour permettre aux Albigeois, qui pénétraient alors pour la première fois de la deuxième mi-temps dans les 22 mètres adverses (!), de marquer par l’intermédiaire de Tamaya (76e). Rageant pour les Brivistes, mais mérité pour les Tarnais. Brive se replace ainsi en quatrième position du classement.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |