Kevin Boulogne - Pau albi - 2012 - Other Agency
 
Article
commentaires
Pro D2

Boulogne: "Pau doit marquer les esprits"

Boulogne: "Pau doit marquer les esprits"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 16/11/2012 à 18:29 -
Par Rugbyrama - Le 16/11/2012 à 18:29
Le demi polyvalent de Pau, Kevin Boulogne, estime que la Section doit frapper un grand coup dimanche face à Aurillac, un concurrent direct aux phases finales.

Comment s’est passée votre semaine de vacances ?

Kevin BOULOGNE: En ce qui me concerne j’ai récupéré d’une blessure au dos contractée à Brive et donc effectué beaucoup de soins. Pour l’équipe, cette semaine était également axée sur la récupération après un début de saison tambours battants. L’objectif était d’oxygéner le moral des troupes avant d’enchaîner sur six semaines de championnat.

Dans ce championnat de Pro D2 très serré, la réception d’Aurillac, qui compte comme la Section paloise 29 points, est-elle déjà capitale?

K.B.: C’est en effet un match crucial à domicile pour marquer les esprits face à un concurrent direct pour la qualification aux phases finales. Il est important de bien reprendre après cette mini-trêve, d’être concernés d’entrée pour rester dans le haut du tableau et accrocher une demie-finale à la fin de la saison.

Comment jugez-vous votre futur adversaire? Quel seront les secteurs décisifs dans cette rencontre?

K.B.: C’est une équipe très homogène et qui ne présente pas de lacunes criantes. Elle est très mobile, rapide, mais aussi puissante et dotée d’une bonne conquête. Les vingt premières minutes de la rencontre seront importantes. Réussir une bonne entame sera primordial.

Après vos dernières saisons en demi-teinte à Perpignan, comment vous sentez-vous dans cette formation?

K.B.: Tous les voyants sont au vert, je suis satisfait d’évoluer dans cette équipe, dans un groupe qui vit bien. J’ai retrouvé du temps de jeu et de la confiance auprès de mes entraîneurs et partenaires. Mon objectif personnel est désormais de leur rendre la pareille.

On vous a vu évoluer à plusieurs reprises au poste d’ouvreur, le staff palois compte-t-il vous y installer?

K.B.: Ma priorité reste d’évoluer à la mêlée, mon poste de prédilection. Mais je me tiens à disposition du collectif et à la demande des entraîneurs. Je joue là ou l’on a besoin de moi pour pallier notamment les blessures à l’ouverture. J’espère apporter mon expérience du Top 14 dans ce groupe à fort potentiel.