romain sola bourgoin 2011-2012 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

Bourgoin : "Rester maîtres chez nous"

Bourgoin : "Rester maîtres chez nous"

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 14/03/2012 à 16:21 -
Par Rugbyrama - Le 14/03/2012 à 16:21
Arrivé tout droit de l'élite avec un recrutement de qualité, le CSBJ pouvait prétendre à une place dans le Top 5 du Pro D2. Pourtant, Bourgoin est aujourd'hui onzième et voit les phases finales s'éloigner doucement. Défait une nouvelle fois dimanche à la Rochelle, le CSBJ peine à l'extérieur.
 

Tout le long de la rencontre à La Rochelle, les Berjalliens ont subi : pénalisés en mêlée, perdant des ballons en touche et des ballons de relance. Mais dans une interview accordée au site internet du club, l'entraîneur des arrières, Jean-François Beltran, a tout de même tenu à valoriser "des valeurs et des qualités morales" qui, en fin de match, ont permis d'inscrire un essai en contre de 80 mètres (Holmes, 74e) et de priver les Rochelais du bonus. Toutefois, les Berjalliens ne peuvent se satisfaire de repartir une nouvelle fois sans aucun point d'un match à l'extérieur. En effet, Bourgoin n'a plus gagné hors de Rajon depuis le 19 novembre (soit six matchs perdus sans même le bonus défensif).

Conquête et défense déficientes

Pour Jean-François Beltran, la raison de ces revers successifs est claire : "Les bons résultats obtenus en début de saison à l’extérieur, l’ont été à partir d’une conquête stable et d’une défense efficace. Aujourd’hui, nous ne sommes pas assez performants dans ces domaines pour contester l’adversaire chez lui." Conscient de la nécessité de travailler dans ces domaines si les Berjalliens veulent enfin s'imposer à l'extérieur, le coach des trois-quarts est, à présent, tourné vers le match à venir à domicile face à Aix. Les Provençaux, victorieux "au courage" de Tarbes ce week-end, devancent le CSBJ de deux points au classement général. Néanmoins, ils déplorent eux aussi un manque de réussite à l'extérieur (dix défaites sur onze matchs joués) alors que les Isérois n'ont perdu que deux fois à Rajon. "Faisons tout pour réaliser un grand match devant notre public et rester maîtres chez nous. Cela nous permettra d’aborder le derby contre Grenoble avec enthousiasme", a déclaré Jean-François Beltran. Car la réception du voisin grenoblois le 7 avril s'annonce âpre puisque ce dernier est leader incontesté du classement depuis la 11e journée.

L'avenir sans Beltran

Et si le FCGR a déjà un pied en Top 14, Bourgoin est bien loin des phases finales dont il pouvait rêver en début de saison. Sans trop se tromper et bien qu'il ait deux matchs de retard sur Dax (2e) et Pau (3e), on peut prédire que le club qui déplore quinze points de retard sur le cinquième a de grandes chances de rester en Pro D2 l'année prochaine. Ca sera sans Jean-François Beltran qui a annoncé son départ du club en fin de saison. "Je pars pour des raisons personnelles et non sportives. Avec Laurent (Seigne, N.D.L.R.), je m’étais engagé pour un an, craignant notamment l’éloignement familial. [...] Ma présence dans les environs de Narbonne est souhaitée. Je l’ai annoncé à Laurent et aux joueurs afin qu’il n’y ait pas de quiproquo. C’est vraiment l’éloignement familial qui me pèse", a-t-il expliqué. A 62 ans, l’entraîneur des lignes arrières avait signé pour un an en Isère et ne renouvellera pas son contrat. Le CSBJ, déjà en quête d'un successeur au Narbonnais, se prépare donc à une saison 2012-2013 durant laquelle il faudra continuer la reconstruction pour, peut-être, parvenir à raccrocher le wagon de l'élite.