Joie Mont de Marsan - pau - 27 mai 2012 - AFP
 
Pro D2

Le Stade montois retrouve le Top 14

Le Stade montois retrouve le Top 14

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 27/05/2012 à 17:08 -
Par Rugbyrama - Le 27/05/2012 à 17:08
Le Stade montois a réusi à gagner son ticket pour le Top 14 en battant Pau en finale d'accession à Bordeaux (29-20). Les Palois auront été trop indisciplinés et pas assez précis face à des Landais qui ont mieux supporté la pression.
 

De la fierté et du soulagement. Au coup de sifflet final, ce sont certainement les deux sentiments qui prédominaient chez les Montois, une fois la finale d’accession au Top 14 remportée et le ticket pour l’élite validé par la même occasion.

Un soulagement du devoir accompli dans un premier temps, tant les Montois avaient à cœur de revenir en Top 14 pour leurs supporters qui en étaient privés depuis la fin de la saison 2008-09. Soulagés les Landais également d’avoir offert un beau cadeau d’adieu à leur entraîneur Marc Dal Maso, stoppant son aventure chez les jaune et noir lors de cet ultime match de la saison. Et si la victoire constituait à elle seule un bel hommage à l’entraîneur des avants, que dire de la prestation des «  gros  «  .  Nul doute que l’intéressé y aura aussi vu une reconnaissance de son travail. 

De la fierté également d’avoir réussi à enchaîner une série incroyable de quatorze semaines d’affilé sans repos, la faute à des matchs en retard qui ont obligé les Montois à jouer lorsque les autres pouvaient se reposer. Et malgré cette accumulation, les jaunes et noir ont donné l’impression de ne pas payer leurs efforts récents sur le terrain, tant ils semblaient en jambes. Preuve en est avec le virevoltant ailier Martin Jagr, auteur de deux essais dont notamment le second sur une relance de l’arrière Mazzoneto qui a servi sur un plateau le Tchèque pour un essai de près de soixante-dix mètres.

Les Palois trop indisciplinés

Si les Palois étaient annoncés comme favoris, ils ont certainement moins bien géré la pression. Trop souvent sanctionnés, c’est grâce à une erreur d’inattention qu’ils ne basculent pas à la pause avec un retard trop lourd (10-16). Car, outre un essai inscrit par Fumat sur un coup de pied de renvoi, la Section paloise a parfois perdu un peu ses nerfs, écopant notamment de deux cartons jaunes en première période.

Mais alors que la charnière était changée intégralement peu avant l’heure de jeu, les Béarnais ont eu un sursaut d’orgueil. Dix minutes durant, ils ont infligé à leurs adversaires des longs temps de jeu et un combat physique impressionnant. Leurs efforts étaient même récompensés par un essai accordé à Larrieu (60e). Revenus à six points, les Palois poussaient alors pour faire basculer l’issue de la rencontre. C’était sans compter sur une nouvelle preuve d’indiscipline de leur part et Arrayet qui permettait aux siens de prendre un avantage décisif de neuf points. Les Palois, ambitieux dans leur préparation de la saison prochaine devront patienter encore avant de retrouver les fastes de l’élite.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×