Pro D2

Misse: "Albi est en phase de reconstruction"

Le troisième ligne albigeois, Yohann Misse, a fait le bilan de la saison dernière et donne son sentiment sur celle à venir. Il s'est également confié sur son rôle de leader de ce groupe très jeune, du haut de ses 32 ans.

 
En phase de reconstruction - Rugby - Pro D2Icon Sport
 

Quel regard portez-vous sur les performances du SCA l'an passé ?

Yohann MISSE: Nous étions bien en place à la fin de la phase aller. Malgré un effectif très limité, notre équipe type était plus que solide. Sans certaines blessures vers le mois de mars, nous aurions pu accrocher les phases finales. Je suis donc frustré. Ces petits pépins physiques nous sont tombés dessus au plus mauvais moment, lors des matchs clés de fin de saison et nous avons donc manqué de profondeur dans notre effectif. Cela dit, ces blessures nous ont permis d'intégrer des jeunes joueurs et de se recentrer autour de vertues importantes, ce qui est très positif.

L'effectif semble bien plus conséquent cette saison...

Y.M: C'est bien simple: nous nous entraînons en ce moment avec 3 paquets d'avants, alors qu'à la fin de la saison, nous ne bénéficions même pas d'un paquet complet ! Si certains espoirs ont le niveau pour taper à la porte des pros, l'effectif sera vraiment très dense et intéressant.

En tant qu'"ancien", vous êtes l'un des leaders de la plus jeune formation de ProD2. Ce statut vous plaît-il ?

Y.M: L'an dernier, j'ai déjà pris un peu le relais du capitanat lorsque Laurent (Baluc-Rittener) s'est blessé. Je m'y suis retrouvé, investi et ça m'a beaucoup plu ! J'essaie d'amener ces nombreux jeunes à ne rien lâcher sur le terrain.

Avez-vous eu l'envie de partir en voyant les autres cadres quitter le club lors des deux dernières saisons ?

Y.M: Il y a quelques temps peut-être. Mais depuis l'an dernier, il était hors de question que je m'en aille, je voulais vraiment rester. J'entame ma septième saison ici à Albi, je m'y sens bien et le club me fait confiance.

Quel sera votre objectif cette année ?

Le club est en phase de reconstruction avec tous ces récents départs. Le but d'Henry (Broncan) se situe à long terme, d'où le recrutement de nombreux très jeunes joueurs. Il va falloir assurer le maintien le plus tôt possible pour travailler sereinement par la suite. Mais on ne va pas se le cacher, en tant que compétiteurs nous n'allons pas nous contenter de jouer petits bras. On part un peu dans l'inconnu mais l'objectif est de faire mieux que l'an passé (7e) ce qui veut dire jouer la qualification...Mais attention, on ne se prend pas pour d'autres, nous sommes bien conscients que le niveau a augmenté et nous restons humbles.

 - Rugbyrama@RugbyramaFR
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |