Anthony Poujol albi mars 2012 - Icon Sport
 
Pro D2

Bilan: Albi à la peine à l’extérieur

Bilan: Albi à la peine à l’extérieur

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 29/06/2012 à 16:09 -
Par Rugbyrama - Le 29/06/2012 à 16:09
Suite de notre bilan des clubs de Pro D2 avec Albi qui achève la saison à la septième place. Mettant en avant des jeunes joueurs du club, le SCA aura brillé à domicile mais payé une trop grande fébrilité à l’extérieur.
 

TOUR D'HORIZON

Le club albigeois a de quoi être fier, il a relevé un défi de taille en se lançant dans la compétition après avoir subi dix-neuf départs dont celui de joueurs importants (Denêtre, Tisseau, Manca, ou encore Lafoy). Repartant sur de nouvelles bases, le SCA a aligné une équipe encore plus jeune et dynamique que la précédente. Et le résultat est plutôt prometteur puisque les Albigeois n'encaissent que deux défaites à domicile. Le bilan à l'extérieur est néanmoins nettement plus discutable avec une seule victoire au compteur pour les Tarnais. Heureusement pour les jeunes albigeois, la plupart des défaites ont été bonifiées. Cet avantage de taille n’a pas suffi aux hommes de Henry Broncan pour se qualifier pour les phases finales d’accession. Ils finissent à la 7e place, pas si loin que ça de la qualification...

LE TOP: Une grosse force mentale

Avec dix bonus défensifs en poche, dont huit à l’extérieur, les jeunes du SCA ne se sont pas laissés faire face à des équipes renforcées de joueurs internationaux. Des facultés mentales certaines pour une équipe qui n'est pourtant que la dixième meilleure défense du championnat. Albi s’est même offert le luxe de venir à bout de cadors de Pro D2 tels que Grenoble (19-18) lors de la 4e journée ou encore les finalistes palois (25-6) lors de la 8e journée. De plus, les hommes de Broncan n'auront que rarement failli à domicile, n'enregistrant que deux défaites, face à Mont-de-Marsan (14-15) et Carcassonne (10-13).

LE FLOP: Un désastre à l’extérieur

Très peu confiants, les jeunes de cette équipe en reconstruction ont été très fébriles une fois sortie du Tarn. Avec une seule victoire au compteur, face à Oyonnax (18-19) lors de la 11e journée. Le SCA s’est par ailleurs fait corriger plusieurs fois dans les règles par ses hôtes: 55-10 contre Grenoble (19e journée) ou encore 47-18 face à Bourgoin (29e journée). Un manque d'expérience apparent de la part des Tarnais en territoire hostile.

LE JOUEUR: Thomas Fournil

Le demi d’ouverture de 25 ans avait la lourde tâche de faire oublier Frédéric Manca, parti à Pau à l’intersaison. Quelques 354 points plus tard, c’est chose faite. Le joueur est devenu l’artificier en chef du SCA. Régulier au pied et animateur de talent, il marque notamment 30 transformations et 97 pénalités. Cependant, le club tarnais devra désormais se passer de lui, puisqu’il rejoint La Rochelle pour la saison à venir.

LA REVELATION: Geoffrey Palis

Du haut de ses 20 ans et de ses 1,80m, l’ailier ou arrière albigeois compte plusieurs sélections en équipe de France des moins de 20 ans, avec qui il a déjà participé à une coupe du monde de la catégorie. Le joueur signe une belle saison en marquant cinq essais, deux pénalités et un drop. Après avoir joué vingt matchs, dont 19 fois comme titulaire, le jeune joueur s’est bien intégré au niveau professionnel et y aura très certainement un rôle de premier plan lors de la prochaine saison puisqu’il a d’ores et déjà prolongé d’un an son contrat avec le club tarnais.

L’AVENIR

Difficile pour Henry Broncan de viser le haut du tableau cette saison. L’entraîneur qui a récemment prolongé l’aventure avec Albi doit composer avec une équipe toujours en reconstruction et dont la moyenne d’âge ne dépasse pas les 24 ans. Par souci d’économie, le mercato aura été très léger cette année pour le SCA. Afin de pallier au départ des cadres Fournil, Guitoune et Fourcade, Albi pourra cependant compter sur le talent du jeune Nathan Lane, troisième ligne qui évoluait au Racing Métro ou encore sur l'expérience des internationaux géorgiens, Maisuradze et Todua fraichement arrivés.

LES CHIFFRES-CLES
Classement : 7e
Classement attaque : 5e
Classement défense : 10e
Meilleur marquer d'essais : Anthony Poujol (8)
Meilleur réalisateur : Thomas Fournil (354 points)

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×