Gerard FRAZER - octobre 2010 - Bordeaux-Bègles - Icon Sport
 
Pro D2

Bordeaux-Bègles et Grenoble s'illustrent

Bordeaux-Bègles et Grenoble s'illustrent

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 04/12/2010 à 21:24 -
Par Rugbyrama - Le 04/12/2010 à 21:24
Bordeaux-Bègles et Grenoble font la belle affaire de cette 13e journée en s'imposant respectivement à Narbonne (28-27) et Aurillac (16-15). Albi, le elader, arrache le nul à la dernière seconde à Auch (32-32). Carcassonne s'est amusé devant Saint-Etienne (50-14) et marque le seul bonus offensif.
 

Narbonne-Bordeaux-Bègles : 27-28

Enorme performance pour les Girondins qui s’imposent dans l’Aude (28-27). Les hommes de Marc Delpoux peuvent remercier le buteur Frazer, auteur de 23 points au pied mais surtout de la pénalité de la gagne à quatre minutes du coup de sifflet final. Narbonne aurait mérité une meilleure issue avec trois essais inscrits dont un doublé de Vunisa. Mais les très nombreuses fautes d’indiscipline leur ont été fatales. L’opération est bonne pour l’UBB sur le plan comptable puisqu’elle passe deuxième, ex-aequo avec Lyon qui jouera dimanche à Oyonnax. Le RCNM s’englue dans le ventre mou à la 11e place.

Aurillac-Grenoble : 15-16

C’est l’autre grosse sensation de la soirée. Irréguliers depuis le début de la saison, les Isérois connaissent une fin d’automne radieuse en s’imposant à Aurillac (16-15). Ils signent un troisième succès de suite. C’est le deuxième de la saison à l’extérieur après celui d’Aix. Dans un match très serré, l’essai du centre Hunt au retour des vestiaires à fait mal à des Cantalous qui n’ont trouvé la solution que par l’intermédiaire de Petitjean, auteur de cinq pénalités. Troisième revers consécutif pour Aurillac qui dégringole au sixième rang.

Auch-Albi : 32-32

Cela devient une habitude. Pour la troisième fois de la saison, après Tarbes et Colomiers, Albi évite la défaite à la dernière seconde d’un match. Ce samedi, à Auch, Guitoune aplatissait trois minutes après la sirène un essai permettant de repartir du Gers avec les points du match nul. Dans une rencontre agréable et ouverte, le leader n’en a pas mené large face à des Auscitains transcendés et auteurs d’un excellent match. Le FCAG prenait les devants après l’heure de jeu grâce à un essai de Salle-Canne (54e). Les deux buteurs s’en donnaient à cœur joie (22 points pour Dut et Manca) avant cette fin de match dramatique pour Auch. Albi toujours leader.

Pau-Aix : 28-26

Les Palois se sont offerts de belles frayeurs devant une équipe d’Aix venue sans complexe et qui a bien failli jouer un vilain tour aux résidents du Hameau (28-26). Malgré trois essais de Hiriart, Fekitoa et Fakalelu, les Béarnais n’ont jamais su se mettre à l’abri. Le carton jaune de Dearlove (54e) a entraîné une cascade de pénalités en faveur de Provençaux et Lescalmel donnait l’avantage à son équipe peu après l’heure de jeu. Mais dans un dernier sursaut, Pau s’imposait en laissant toutefois à Aix un point de bonus défensif mérité.

Carcassonne-Saint-Etienne : 50-14

Le festival de la soirée est en faveur de Carcassonne. Pour cette affiche entre promus, il n’y a pas eu photo. Les Stéphanois, privé de quelques joueurs dont leur canonnier Péclier, n’ont pas fait le poids face à des Audois en grande confiance et qui se sont bien amusés. Les essais se sont enfilés comme des perles pour un total de huit réalisations. Le Case a eu le mérite de ne pas abandonner en s’offrant deux essais par Damiani et Henri. L’écart était trop grand entre ces deux équipes. Saint-Etienne reste lanterne rouge alors que l’USC réintègre le club des 5 premiers.

Colomiers-Tarbes : 13-12

Tarbes a perdu un match qu’il n’aurait jamais dû perdre et laisse la victoire à Colomiers (13-12). La rencontre mettait beaucoup de temps à s’animer et les Tarbais prenaient les choses en main avec deux pénalités de Terblanche. L’essai columérin de Couzier (42e) donnait l’avantage au score à la Colombe avant que Terblanche n’enchaine deux autres pénalités. Plus entreprenant, Tarbes baissait toutefois de pied et encaissait une pénalité fatale de Lafforgue (69e). Le TPR avait la balle de match à la sirène mais commettait un en-avant à quelques encablures de l’en-but haut-garonnais. Colomiers se donne de l’air dans la course au maintien.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×