Rory Teague Grenoble Pro D2 2010 - Icon Sport
 
Article
commentaires
Pro D2

La 2e journée en questions

La 2e journée en questions

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 03/09/2010 à 17:09 -
Par Rugbyrama - Le 03/09/2010 à 17:09
Comment vont réagir Bordeaux-Bègles et Oyonnax après leurs défaites inaugurales ? Albi va-t-il s'imposer comme favori à la remontée ? Mont-deMarsan peut-t-il confirmer sa belle performance ? Retrouvez en quelques questions les principaux enjeux de la deuxième journée de Pro D2.
 

Mont de Marsan va-t-il confirmer ?

Les Montois ont créé l'exploit de la première journée en allant s'imposer d'une courte tête à Grenoble (9-12). Ce samedi, ils affrontent Colomiers, qui a évité de justesse la relégation l'an passé. Les Landais semblent donc favoris, mais ils ne devront pas prendre leur adversaire du jour à la légère, car les Columérins se sont tout de même défaits de l'UBB, qui plus est en déplacement, et ne veulent pas revivre le cauchemar de leur quatorzième place l'an passé.

Albi s'enfoncera-t-il un peu plus dans son fauteuil de favori ?

En déplacement à Dax, qui a perdu à Aurillac sans produire le moindre jeu, Albi, qui a archi-dominé le CASE lors de la première journée, partira une nouvelle fois favori samedi. Mais ce n'est donc sans doute encore pas cette fois que le club albigeois pourra s'affirmer comme le favori à la remontée. Pour cela,il faudra attendre le premier choc face à un "gros". Rendez-vous le 25 septembre pour un déplacement à Pau. De leur côté, les Dacquois, transparents samedi dernier, pourraient se refaire une santé à Maurice-Boyau, afin de montrer que leur douzième place de la saison passée n'était qu'anecdotique.

Bordeaux-Bègles peut-il redresser la barre ?

Après s'être fait battre par Colomiers (15-20), les Girondins affrontent ce samedi Aurillac. Ce match s'annonce donc comme une tout autre paire de manches, contre un sérieux prétendant aux phases finales. Pourtant, l'UBB n'a déjà pas été capable de se défaire des Columérains sans complexes qui lui ont planté un essai dès la 17e minute. On peut donc légitimement se demander si les Girondins parviendront à se défaire des Aurillacois, malgré l'avantage d'évoluer à domicile, avantage dont ils n'avaient pas su profiter contre Colomiers, où les Bordelais avaient souffert de trop de ballons perdus et d'un pack d'avant qui n'a pas su peser. L'heure de remonter la pente a sonné.

Comment va réagir Oyonnax ?

A l'heure de se rendre chez le promu stéphanois, l'USO veut sa première victoire de la saison. Après la courte défaite d'un petit point face au demi-finaliste palois (20-19), les hommes de Christophe Urios ont besoin, non seulement de points, mais aussi d'engranger du capital confiance. Mais le CASE, qui a également perdu le week-end dernier à Albi (45-19), veut se relancer pour son premier match à domicile de la saison, et montrer que son ambitieux recrutement est digne de ses ambitions de maintien.

Carcassonne-Lyon, le choc des extrêmes ?

Les Rhodaniens se sont défaits facilement d'Aix en Provence, sans avoir besoin de réaliser un grand match, et se déplacent samedi chez le promu carcassonnais. A priori, pas de gros danger en vue cette fois encore, mais l'USC a engrangé de la confiance en dominant Auch dès l'entame (25-26), et se verrait bien accrocher un favori à son palmarès, histoire de bien démarrer la saison. De plus, les deux équipes sont à égalité de points au classement, après, certes, une seule journée, puisqu'elles ont toutes les deux gagné leur premier match.