Arnaud PIC - Septembre 2010 - Oyonnax - Icon Sport
 
Pro D2

La 2e journée en bref

La 2e journée en bref

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 07/09/2010 à 16:53 -
Par Rugbyrama - Le 07/09/2010 à 16:53
Tarbes qui renoue avec la victoire, Aurillac qui échoue à Bègles, l'Albigeois Florent Fourcade qui livre une prestation haut de gamme, la prestation sans faille d'Oyonnax face au promu stéphanois et les points de bonus de Grenoble et Auch... Retrouvez ce qui a marqué la 2e journée de Pro D2.
 

EN HAUSSE :

Tarbes

Tarbes est venu à bout du FC Grenoble (25-19) au terme d'un match où l'indiscipline a prévalu sur le jeu. Première victoire pour les Tarbais qui s'étaient inclinés à Narbonne (34-29) lors de la journée d'ouverture du championnat. Les Pyrénéens ont fait preuve d'une véritable solidarité pour contrer les attaques grenobloises., le match n'était pas parfait certes, mais l'essentiel est assuré. Une victoire à quatre points qui permet au TPR de recoller au milieu de tableau. Une fois les travers de Narbonne rectifiés, Tarbes va pouvoir aborder la réception du géant albigeois avec sérénité.

EN BAISSE :

Aurillac

Défaits 22-15 à Bordeaux, les hommes du duo Broncan-Peuchlestrade empochent de justesse un point de bonus défensif qui leur permet de ne pas trop s'écrouler au classement. Mais Aurillac a fait preuve de trop d'indiscipline, notamment en défense, pour espérer l'emporter, comme le montrent les deux cartons jaunes infligés aux centres Coetzee et Baleinado. De surcroit, les Cantalous ont connu des problèmes en touche qui les ont empêchés de mettre en place leur jeu offensif. Ils n'ont donc pas su confirmer leur large succès acquis la semaine passée contre Dax (36-13).

LE JOUEUR :

Florent Fourcade

Le troisième ligne aile du Sporting Club albigeois était absolument partout sur le terrain ce dimanche lors de la victoire de son équipe à Dax (13-28). Excellent en défense sur les plaquages, il a également gratté quelques ballons importants en touche, et a offert du spectacle avec de beaux gestes techniques qui sonnaient comme un témoignage de l'aisance et de la maîtrise dont a fait preuve le joueur. Il a ainsi largement contribué au succès du SCA.

L'ESSAI :

Arnaud Pic (Oyonnax)

En inscrivant six essais, Oyonnax s'est d'abord rassuré après la courte défaite à Pau, puis le club a montré qu'il avait retrouvé l'enthousiasme et surtout la discipline qui lui avaient tant fait défaut lors du premier match. Alors qu'au retour des vestiaires, Saint-Étienne accusait déjà le coup (7-23), le demi de mêlée Arnaud Pic inscrivait l'essai de bonus à la 52e. En effet après une chandelle de Bouillot, le centre Karl Pautric, pourtant bien placé, était trompé par le rebond. Le ballon semait alors la panique dans les 22 mètres stéphanois, Arnaud Pic, à l'affût, fut le premier sur la balle et aplatit dans l'en-but adverse. Jonathan Bousquet transformait derrière et Oyonnax enfonçait un peu plus le promu (7-35).

LA STAT :

2

Comme le nombre de points de bonus pris par Grenoble et Auch, malgré leurs deux défaites en autant de journées. Grenoble s'est en effet incliné à domicile 9-12 face au Stade montois puis est allé perdre 25-19 à Tarbes. De son côté, Auch a perdu d'un petit point 25-26 contre Carcassonne et a concédé une défaite à Pau 22-16. Les deux clubs ont donc engrangé deux points de bonus défensif chacun et pointent respectivement à la 14e et 13e place du classement.

LA DECLA :

Raphaël Saint-André (Lyon)

Le Lou sort d'une victoire difficile face au promu carcassonnais (19-21). Les joueurs comme l'entraîneur Raphaël Saint-André sont conscients que seul leur déchet au pied a empêché les Audois de décrocher la victoire. L'essentiel est toutefois assuré, deux victoires en deux matchs, une constance qui pourrait s'avérer payante pour la réception de Dax à l'occasion de la troisième journée de championnat. "Notre gros point positif est la victoire. Pour le reste, nous manquons des plaquages, nous comme pris dans les rucks, voire de partout... En rugby, on ne peut gagner sans être présent dans le combat. Nous avons manqué d'humilité. Heureusement notre second acte... Maintenant, il est clair que Carcassonne aurait pu et dû gagner."

LES CHIFFRES CLES :

Meilleure attaque : Albi (73 points)
Meilleure défense : Mont-de-Marsan (25 points)
Meilleur réalisateur : Montagnat (Lyon, 40points)
Meilleur marqueur : Vainqueur (Albi, 3 essais)

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×