Pro D2

Un favori… Quel favori ?

Lyon s’est montré régulier durant toute la saison et a terminé dauphin d’Agen au classement de la phase régulière. La Rochelle est présent aux rendez-vous des phases finales de Pro D2 depuis quatre ans. Alors le duel entre Rhodaniens et Maritimes pour l’accession en Top 14 s’annonce indécis.

 
Un favori… Quel favori ? - Rugby - Pro D2  Icon Sport
 

Ces dernières semaines, on a coutume de dire que Lyon est le favori pour la montée en Top 14. Les raisons ? Parce que Lyon a terminé deuxième de la phase régulière, derrière Agen. Oui mais à égalité de points (94) avec… La Rochelle ! Alors parce que le Lou a battu le club maritime au cours de leurs deux confrontations cette saison (27-12, 20-14). D’accord, mais on pourrait rétorquer que les Rochelais participent à leur quatrième phase finale de Pro D2 d’affilée, et deuxième finale d’accession durant cette période. L’expérience parlerait donc plutôt pour les hommes de Serge Milhas et David Darricarrère. Alors y a-t-il vraiment un favori dans cette finale ? Pas sûr… "Les matchs de la phase régulières sont oubliés. Il n'y a pas de favori, estime ainsi Mathieu Lazerges, un des entraîneurs lyonnais. Les compteurs sont remis à zéro avant ce match. C’est du 50-50."

Du 50-50… Surtout que les Maritimes, qui reste sur 14 victoires lors de leurs 16 derniers matchs, ont impressionné depuis le début de l’année 2010. Particulièrement lors des deux ultimes sorties face à Oyonnax. Une victoire dans l’Ain (9-6) puis le succès en demi-finale (6-3). "Les deux belles performances contre Oyonnax ont fait du bien", souligne Darricarrère. Ce qui lui fait dire : "Le groupe est assez serein". Et le Stade Rochelais préfère s’appuyer sur ces deux victoires glanées face à un sérieux candidat au titre plutôt que ses deux défaites contre Lyon lors de la saison régulière. Surtout que les Maritimes, malgré leur habitude de chuter sur les dernières marches, ne veulent pas croire à la malédiction. "Il n'y a pas de raison d'être victime du syndrome Clermont", s'amuse Darricarrère.

" Deux équipes qui se ressemblent "

D’un autre côté, le statut d’outsider ne déplaît pas forcément aux Rochelais. "Tout le monde voit Lyon monter en raison de l'importance de la ville et de la présence d'équipes de bon niveau dans sa banlieue", reconnaît Darricarrère. Du coup, ses hommes ont pu se préparer dans la sérénité avec notamment une mise au vert en Corrèze (la finale a lieu à Brive) "pour éviter la pression et les sollicitations". Et le co-entraîneur rochelais entend bien mettre la pression sur ses adversaires quand il parle du Lou doté d'un "pack très puissant et mobile, d'une bonne troisième ligne et surtout un maître à jouer, Xavier Sadourny". "Ce sera deux équipes qui se ressemblent", estime toutefois Raphaël Saint-André, l’entraîneur lyonnais. Les deux formations ont en effet des profils similaires avec un jeu articulé autour de deux paquets d’avants puissants et de maîtres à jouer à la charnière (Ferrou-Talès à La Rochelle, Nicoud-Sadourny à Lyon).

Lyon, qui n'avait plus atteint la finale depuis 2005, réalise clairement sa saison la plus aboutie depuis dix ans. Alors le club, en pleine croissance sportive et économique, se sent prêt pour accéder au Top 14 et ne veut donc pas laisser passer l'occasion de franchir ce palier. "C’est l’année ou jamais", répète les joueurs rhodaniens dans Midi Olympique. "Cette année, nous avons le petit truc qui joue en notre faveur", insiste Xavier Fiard, le pilier du Lou. Mais même s’ils se sont font discrets, les Rochelais ne manquent pas d’ambition. "Nous voudrions faire déjouer les pronostics", assure Serge Darricarrère, le co-entraîneur rochelais. "Il faut juste espérer que cette fois nous aurons des sourires au coup de sifflet final", explique Rémi Talès, en référence aux précédents échecs rochelais en phases finales. Tous les acteurs de la rencontre espèrent la même chose…

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |