Conrad Barnard Agen Pro D2 2010 - Icon Sport
 
Pro D2

Agen laisse la porte ouverte

Agen laisse la porte ouverte

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 07/03/2010 à 13:34
En concédant le match nul à Pau (16-16) à l'ultime seconde, Agen a laissé la possibilité à Oyonnax de revenir à quatre points. Les joueurs de l'Ain n'ont pas raté cette opportunité. En s'imposant de peu (13-12) à Colomiers, ils ont encore une fois relancé le suspense dans la course à la montée.
 

Agen a raté une belle occasion de conserver son avance en tête du Pro D2. De faire ainsi un nouveau pas vers la montée dans l’élite. Et donc de confirmer son succès convaincant face à son dauphin, Oyonnax, la semaine passée. Et pourtant… A la 83e minute de jeu, les hommes de Christian Lanta et Christophe Deylaud tenaient leur précieuse victoire. Le score était de 16-13 en la faveur et les Palois jouait leur dernière carte. Mais une ultime faute des Agenais, à 22 mètres en face de leurs poteaux, offrait à Clément Darbo la possibilité de ramener son équipe à hauteur sur le fil. Carton plein pour le demi de mêlée béarnais qui a inscrit les seize points de sa formation ! Les leaders peuvent avoir des regrets… Enfin, pas si l’on se réfère au score à la pause.

Ainsi, les Palois ont regagné les vestiaires avec un écart de dix points en leur faveur (10-0) au terme d’un scénario improbable. Les visiteurs se montraient largement dominateurs en touche et plutôt à l’aise en mêlée fermée. Bref, les Lot-et-Garonnais étaient performants en conquête… Mais terriblement maladroits et approximatifs dans le jeu ! Si bien qu’ils ne parvenaient pas à porter le danger dans les 22 mètres locaux. Des locaux qui en profitaient pour se montrer réalistes. En grande partie grâce à leur buteur et animateur, Clément Darbo. Impérial au pied, c’est lui qui marquait en solitaire le seul essai des siens (27e), après une belle inspiration derrière son paquet d’avants. Mais dès les premières minutes de la seconde période, la physionomie du match changeait. Et la tendance s’inversait…

Oyonnax revenu à deux points d’Agen

Les Agenais montraient de meilleures intentions au retour des vestiaires. Et leurs efforts allaient être récompensés à la 52e minute de jeu par un essai du capitaine Adri Badenhorst, après une belle combinaison sur une touche et un raid de Fonua dans le couloir. Conrad Barnard retrouvait son efficacité au pied et Agen prenait enfin l’avantage à la 61e (13-10). Dès lors, les visiteurs menaient les débats. Pas suffisant toutefois pour creuser un écart définitif… Et quand à la mi-temps de leur match à Colomiers, les Oyonnaxiens ont appris que leur concurrent pour la première place avait été tenu en échec, ils ont dû avoir à cœur de maintenir leur avance. En effet, à 13-6 en leur faveur, grâce notamment à un essai de Damien Fèvre à la 26e, ils avaient déjà effectué le plus dur.

Alors, en inscrivant deux pénalités avant l’heure de jeu, les Columérins ont relancé l’intérêt de la rencontre et mis la pression sur leurs adversaires. Mais les hommes de Christophe Urios et Olivier Nier ont tenu bon. Relégués à six points du SUALG avant cette 23e journée, les joueurs de l’Ain ont grappillé deux points. Histoire de rappeler que, comme ils le clamaient après leur sévère défaite à Agen, rien n’est joué pour l’accession directe en Top 14. D’autant plus vrai que la semaine prochaine, l’USO reçoit l’avant-dernier, Aix-en-Provence… Pendant que qu’Agen se déplace sur le terrain du Stade montois !

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×