Midi Olympique
 
Article
commentaires
Pro D2

Tarbes et Bourg en danger

Tarbes et Bourg en danger

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 08/06/2009 à 10:44
Comme l’annonce Midi Olympique ce lundi, Tarbes et Bourg-en-Bresse vont recevoir mercredi une notification de relégation de la part de la DNACG. Les deux clubs ont dix jours pour faire appel mais ils sont en danger.
 

Après les auditions des clubs devant le conseil supérieur de la DNACG vendredi à Paris, les premières informations ne faisaient état d'aucune relégation financière. Bourgoin, qui semblait le plus en danger, a passé le cap. Les garanties apportées par le président René Flamand ont convaincu le gendarme financier du rugby professionnel français et le CSBJ restera en Top 14 la saison prochaine. Mais, comme le révèle Midi Olympique ce lundi, l'horizon n'est pas aussi clair que prévu pour certains. Tarbes et Bourg-en-Bresse vont, en effet, recevoir leur notification de relégation mercredi.

Les Bressans, qui étaient déjà descendus sportivement, devraient alors se retrouver en Fédérale 2. Pour le TPR, qui avait terminé septième du classement, il s'agirait d'un drôle de coup du sort alors que le voisin lannemezannais devrait évoluer en Pro D2 après avoir présenté un budget viable à la DNACG. Avant l'audition parisienne, le président du conseil de surveillance Jaques Tarrène avouait un déficit de 600 000 euros mais assurait qu'une augmentation de capital serait réalisée, que "des lettres d'intentions crédibles" seraient présentées et que la Matmut "répondrait présente, ainsi que d'autres organismes." Dans La Dépêche du Midi ce lundi, le futur président éventuel, Jean-Pierre Davant, se dit pour sa part "confiant même si le TPR ne sera peut-être pas en mesure de recruter." Il attend toutefois "que les comptes soient remis à zéro'" pour prendre la présidence du club, comme il l'explique à Midi Olympique.

Les deux clubs auront dix jours, à compter de la réception de leur notification de relégation, pour faire appel. Dix jours pour trouver de nouveaux partenaires et se sauver. C'est court. A Béziers en revanche, ce sera très long. L'ASBH compte sur la rétrogradation des deux clubs pour rester en Pro D2 malgré une saison catastrophique et une 14e place finale.

Retrouvez des précisions dans Midi Olympique ce lundi.