Midi Olympique
 
Article
commentaires
Pro D2

Présentation : La Rochelle

Présentation : La Rochelle

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 04/09/2008 à 12:25
Suite de notre tour d'horizon des clubs avec La Rochelle, valeur sûre du Pro D2 et sérieux concurrent dans la course à la montée. Les Maritimes, qui s'appuient sur un effectif stable, font partie des gros désormais.

LA FICHE

Date de fondation: 1898
Entraîneurs: Serge Milhas et David Darricarrère
Stade: Marcel Deflandre (11500 places)
Classement 2007-2008: 5ème, battu en en demi-finale d'accession
Meilleur résultat: Quart de finaliste, 1961, 1962 et 1969

OU EN EST LA ROCHELLE ?

Le Stade rochelais est devenu une valeur sûre du Pro D2. Finalistes en 2007, les joueurs de Serge Milhas se sont inclinés en demi-finale en juin dernier au terme d'un match épique face au Racing-Metro. Cette saison, il faudra encore compter avec les Maritimes qui ont conservé la majorité de leur effectif. Pour se renforcer, ils ont misé sur la jeunesse en recrutant une majorité de joueurs nés entre 1985 et 1987. En revanche, l'amalgame doit encore se faire puisque les matchs amicaux n'ont pas été un franc succès avec deux défaites face à Pau (14-28) et face à Agen (25-29).

L'OBJECTIF: la montée

Le Stade rochelais veut voir plus grand, plus haut et plus fort. Ecran géant, nouvelle tribune, nouvelles loges (25), tout est prévu du côté du stade Marcel-Deflandre pour accompagner les Maritimes à l'étage supérieur. L'objectif sera donc d'être une nouvelle fois dans la course à la montée.

LA STAR : Florian Ninard

Ailier de 26 ans, Florian Ninard est le meilleur marqueur du Pro D2 de la saison écoulée avec treize essais. Vitesse, puissance et sens du placement, il possède toutes les caractéristiques du parfait finisseur avec un raffut dévastateur pour arriver à faire la différence. Elément essentiel du dispositif rochelais, il a été titularisé 22 fois la saison dernière.

LE JOUEUR A SUIVRE : Rémi Vaquin

Le flanker originaire d'Aix-en-Provence a explosé la saison dernière en s'imposant au sein d'un effectif très riche en troisième ligne. Sa crinière blonde n'est pas passé inaperçue aux abords des rucks. Sauteur, plaqueur et avaleur d'espaces, l'ancien Clermontois doit confirmer son rôle de leader dans le pack rochelais.

LE DEPART QUI FAIT MAL : Gérald Merceron

L'ancien ouvreur international était arrivé au club en 2005 après avoir connu les grands match internationaux et les finales du championnat de France au Stade de France. Une carrière riche et expérience précieuse qu'il avait décidé de mettre au service de La Rochelle. A 35 ans et 32 sélections chez les Bleus, il a décidé de prendre sa retraite après une saison 2007-2008 passée dans l'ombre des jeunes qui montent (Tales, Boboul).