From Official Website
 
Article
commentaires
Pro D2

Présentation : Mont-de-Marsan

Présentation : Mont-de-Marsan

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 24/10/2007 à 07:56
Avant le coup d'envoi du Pro D2, notre site vous livre les éléments indispensables pour aborder la nouvelle saison. La suite, avec Mont-de-Marsan qui visera le maintien.

FICHE

Date de fondation: 1908
Entraîneurs: Marc Dal Maso, Stéphane Prosper
Capitaine: -
Stade: Guy Boniface (26 100 places)
Classement2006-2007: 9e
Meilleur résultat: Champion de France (1963)

OU EN EST MONT-DE-MARSAN?

Un peu dans le flou vu le remue-ménage de l'intersaison. L'effectif a été chamboulé (15 arrivées), le staff a été changé et plusieurs jeunes ont le droit à une chance en équipe première. Les matchs amicaux de pré-saison n'offrent pas plus de certitudes avec deux victoires, sur le Racing (27-12) et à Tarbes (18-15) et deux défaites: face à Agen (49-18) et Auch (15-0). Le premier match de la saison, un déplacement chez le promu aurillacois, n'en dira pas forcément non plus... Il faudra attendre un peu.

L'OBJECTIF: le maintien

Difficile d'envisager plus que le maintien vu les écuries qui vont se disputer la montée (Narbonne, Agen, Toulon, le Racing, entre autres...), le renouvellement de l'effectif et la difficile saison 2006-2007. Le classement final du Stade Montois (9e) est trompeur car il n'a occupé cette position que lors des deux dernières journées. Toute la saison, il a fleurté avec la zone relégation (pas mieux que 13e jusqu'à la 25e journée). Les Landais viseront donc encore le maintien. Ils l'espèrent simplement plus serein.

LA STAR: Beñat Arrayet

Pour sa première année au club, la saison dernière, l'ouvreur a déjà fait des merveilles terminant troisième meilleur réalisateur du Pro D2 avec 277 points. Aligné sur 27 rencontres, Arrayet a donc grandement participé au maintien du Stade Montois. Sa précision sera encore bien utile aux Landais.

LE JOUEUR A SUIVRE: Luke Tait

Ce deuxième ligne canadien, âgé de 26 ans, arrive de Parme, en Italie. Sélectionné par le XV à la feuille d'érable pour la Coupe du monde en France (2 matchs comme titulaire), il vient apporter sa qualité de preneur de balle en touche et sa densité physique (1,99 m pour 105 kg).

LE DEPART QUI FAIT MAL: Julian Fiorini

Le départ du pilier de 25 ans (1m80, 107 kg) pour l'Aviron bayonnais va faire mal. Passé par toutes les équipes de France de jeunes, il a débuté 21 rencontres pour 27 apparitions lors de la saison précédente. Autre perte majeure pour les Montois, le n°8 Pierre Caillet, parti à Dax.