Midi Olympique
 
Article
commentaires
Pro D2

Présentation: Lyon O.U.

Présentation: Lyon O.U.

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 25/10/2007 à 18:15
Suite de notre tour d'horizon du Pro D2 avec Lyon, club ambitieux mais qui n'arrive toujours à ses fins. C'est peut-être pour cette année grâce notamment à l'arrivée d'un joueur d'expérience, Alexandre Péclier. Le LOU a toujours les crocs.

FICHE

Date de fondation: 1896
Entraîneurs: Raphael Saint-André et Matthieu Lazergues
Capitaine: A déterminer
Stade: Stade Vuillermet (3 000 places)
Classement 2006/2007: 6e
Meilleur résultat: Champion (1932, 1933)

OU EN EST LYON?

Christian Lanta est parti et les rênes du club ont été confiées à Raphael Saint-André - le frère de Philippe - qui dirigeait l'Asvel en Fédérale 2 ainsi qu'à Matthieu Lazerges qui vient de Rumilly. Les mouvements de joueurs à l'intersaison n'ont pas été aussi nombreux que d'habitude ce qui peut être un bon point pour la cohésion. Derniers matchs amicaux en date: un nul avec Narbonne (9-9) et une victoire sur Dax 25-19, à Argelès-sur-Mer.

L'OBJECTIF : les play-off

Ces dernières années, Lyon a tenté de jouer les cadors du Pro D2 avec des "coups" dans le recrutement (Desbrosses, Penaud,...), espérant enfin offrir à la ville un club en Top 14 avec un grand stade (on évoquait Gerland...). La mayonnaise n'a pas pris et le club est passé de peu à côté des play-off (6e) la saison dernière. Cette année, si l'ambition n'est désormais plus criée haut et fort, elle reste néanmoins présente. Le LOU vise donc à nouveau les play-off.

LA STAR : Alexandre Péclier

Après une décennie passée à Bourgoin (1996-2006), Alexandre Péclier a tenté sa chance à Clermont mais il n'y a joué que 9 matchs dont 5 comme titulaire. L'ancien ouvreur international, originaire de Villefranche-sur-Saône, a donc décidé de retrouver sa région. Son but? A bientôt 33 ans, ce n'est pas de se relancer mais de reprendre du plaisir et d'aider Lyon dans sa quête des play-off. Son expérience et ses qualités de leader seront des atouts de choix.

LE JOUEUR A SUIVRE : Ephraïm Taukafa

Le talonneur tonguien est un joueur d'expérience. Passé notamment par le championnat néo-zélandais puis Leicester, il arrive du club voisin d'Oyonnax. Agé de 31 ans, il compte 23 sélections internationales et a participé à la dernière Coupe du monde. Titulaire contre les Samoa, il s'est fait remarquer contre l'Afrique du Sud allant jusqu'à planter le drapeau tonguien au milieu de la pelouse de Félix-Bollaert après la courte défaite devant l'Afrique du Sud (30-25).

LE DEPART QUI FAIT MAL : Ronny Uipa Sua

Un an après son arrivée du Pays d'Aix RC, le pilier samoan refait ses valises, cette fois pour Albi. Même s'il a joué peu de rencontres, c'est un première ligne expérimenté de 31 ans qui s'en va. Le LOU va donc beaucoup compter sur les jeunes issus du centre de formation comme Julien Faundo, Sébastien Forrat et Pierre Gicollet.