Midi Olympique
 
Article
commentaires
Pro D2

Le Racing va savoir

Le Racing va savoir

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 22/01/2008 à 10:14 -
Par Rugbyrama - Le 22/01/2008 à 10:14
Après sa victoire à Agen, le Racing-Metro doit préparer la venue de Toulon avant de se rendre à Béziers. Deux affiches pour s'étalonner.

Ils étaient impatients d'attaquer ce mois de janvier. Les Parisiens avaient bien compris que ce début d'année 2008 serait un tournant majeur dans leur saison. Avec Narbonne, Agen, Toulon et Béziers au programme, ils allaient devoir s'étalonner face aux noms rutilants de ce championnat de Pro D2. Cette série de tests avait une forte odeur de Top 14.

Des adversaires de renom, des stades pleins, des enjeux sportifs décuplés, tout était réuni pour exciter les anciens internationaux du Racing. "Le mois de janvier va servir de révélateur pour la suite de notre saison, notait David Auradou, sourire aux lèvres après le succès (13-6) à Agen. Notre équipe est en pleine construction alors nous regardons plus notre jeu que celui de nos adversaires. Toulon a très bien commencé sa saison avec un jeu bien en place. Cela lui a permis d'inscrire beaucoup d'essais alors que nous sommes partis un peu en retard par rapport à eux."

Un retard que les Racingmen cherchent à combler semaine après semaine. Les succès s'enchaînent et le club des Hauts-de-Seine pointe aujourd'hui à la troisième place malgré un match reporté.

Avec une victoire à Agen, les joueurs de Philippe Berbizier et de Philippe Benetton, peuvent donc aborder la venue de Toulon avec quelques certitudes : "Nous sommes sereins, confie Thomas Lombard, mais il ne faut pas croire que tout est gagné. Notre objectif sera connu après le match à Béziers. On saura alors si nous sommes un candidat potentiel à la montée ou une équipe de milieu de classement."

La prestation livrée face à Agen est déjà un élément de réponse. "Attention, cette victoire est à double tranchant, continue Lombard. Elle nous enlève un peu de pression avant de recevoir Toulon mais il ne faudrait pas nous croire arrivés." Les trentenaires recrutés en nombre (Lombard, Valbon, Dubois, Pichot, Auradou, Gérard, Lo Cicero, Tournaire) lors de la dernière intersaison devront donc apporter leur expérience pour préparer parfaitement le choc face à Toulon. "Nous ne sommes pas venus au Racing car on nous offrait un fauteuil confortable ou une retraite dorée," reprend l'ancien joueur du Stade français. Les "vieux" veulent arriver à enchainer les performances : "Ce serait dommage de réaliser un gros coup à Agen et perdre contre Toulon", prévient Jeff Dubois.