From Official Website
 
Pro D2

L'occasion est belle

L'occasion est belle

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 23/11/2007 à 14:23
Mont-de-Marsan, qui effectue un très bon de début de saison, tentera de remporter sa seconde victoire à l'extérieur samedi à Limoges.
 

Etre troisième après quatre journées d'un championnat qui en compte trente ne signifie pas grand chose, certes. Mais le bon début de saison de Mont-de-Marsan est plus qu'encourageant. Vainqueur d'Aurillac dans le Cantal (26-18), de La Rochelle (19-6) et du Racing-Métro (22-11) la semaine dernière, le club landais n'a failli qu'une seule fois, à Grenoble (21-16). Et encore, il est revenu de son voyage en Isère avec un point de bonus défensif.

Du coup, les Montois se déplacent à Limoges pleins d'intentions. Le minimum syndical, ce sera un point de bonus. "Depuis le début de la saison, nous avons pris au moins un point à chacune de nos rencontres, explique ainsi Marc Dal Maso dans Midi Olympique. Nous venons à Limoges dans cette optique, avec plus si affinités sachant que ce ne sera pas facile car l'Usal va jouer un match pour sa survie."

Faire un nouveau coup à l'extérieur

L'entraîneur du Stade ne le sait que trop bien. L'an dernier, il a connu la même situation alors qu'il était aux manettes de l'Usal. L'émotion sera indéniablement au rendez-vous pour ce retour dans un club qui l'a "construit". Retrouvailles également pour le pilier landais Sébastien Ormaechea, qui jouait à Limoges la saison passée. "Ça va me faire un peu bizarre de retrouver mes anciens dirigeants, mon ancien président, le stade Beaublanc. L'an dernier, j'étais dans la même situation avec l'Usal... Je préfère être de ce côté maintenant !"

Les deux hommes savent mieux que personne que les choses ne seront pas faciles face à des Viennois à la peine (derniers du classement avec zéro victoire et un point) mais très revanchards après la correction reçue à Agen (62-0). "Quand tu prend 60 grains à l'extérieur, tu mets les bouchées doubles pour le match à la maison après, concède Sébastien Ormaechea. Mais nous sommes sereins. Nous voulons faire un coup là-bas. Il y a une bonne ambiance depuis le début de la saison, sur et en-dehors du terrain. On sait qu'on peut aller à la guerre ensemble." Samedi, ce ne sera peut-être pas la guerre mais la bataille devrait néanmoins être très rude. Face à des Limougeauds en plein doute, l'occasion de rester au contact des grosses écuries est belle en tous les cas.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×