Getty Images

PREMIERSHIP - Champion en titre, Exeter tombe d'entrée

Champion en titre, Exeter tombe d'entrée
Par Rugbyrama

Le 02/09/2017 à 09:52Mis à jour Le 02/09/2017 à 21:21

Aviva Premiership - Comme en Top14, où Clermont s'est incliné 32-25 du côté de Bordeaux lors de la première journée, le champion d'Angleterre, Exeter, démarre sa saison par une défaite.

Surprenants vainqueurs de la dernière finale de Premiership aux dépens des Wasps (23-20), les coéquipiers d'Henry Slade se sont inclinés vendredi soir, en ouverture du championnat. Et s'ils ont rapidement pris l'avantage au score, avec notamment un essai inscrit par Sam Simmonds dès la 3e minute (qui doublait même la mise à la 28e), les champions en titre se feront surprendre à trois reprises par Gloucester. C'est d'abord Jeremy Thrush qui ira deux fois à dame (24e et 39e) avant que Ben Morgan n'y aille de son essai (55e). Mais alors qu'Olly Woodburn remettait Exeter dans les clous à dix minutes du terme la rencontre (21-21), Gloucester inscrira un essai au bout du suspense, par l'intermédiaire de Jason Woodward (80+1e), et crucifiera le champion de longues secondes après la sirène.

Une contre performance pour Exeter qui devra relever la tête dès la semaine prochaine, avec la réception des London Irish. Dans l'autre rencontre de la soirée, Newcastle s'est largement imposé (35-8) face à Worcester. A noter que Maxime Mermoz n'a pas participé à cette première rencontre de la saison.

Pour le premier choc de la journée dans un stade de Twickenham copieusement garni, les Saracens ont fait valoir leur statut de double champion d'Europe en titre en s'imposant largement contre les Northampton Saints (55-24). Demi-finalistes la saison dernière du championnat anglais, les Sarries n'ont mis que onze minutes à franchir la ligne d'en-but des Saints avec un premier essai signé Barritt. Une minute plus tard, le demi de mêlée Richard Wigglesworth venait à la conclusion d'un superbe mouvement alors que Maitland inscrivait le premier de ses trois essais de l'après-midi à la 20ème minute (17-0).

Le demi d'ouverture Lozowski assurait le bonus offensif à la demi-heure de jeu (24-3). À la mi-temps, les Saracens menaient 41-3 avec un essai du pilier sud-africain Vincent Koch. Northampton réagissait au retour des vestiaires par Ludlam (41-10) à la 44ème. Le talonneur Schalk Brits inscrivait le sixième essai des Saracens (48-10 à la 53ème). Le troisième ligne international anglais Tom Wood sauvait un peu l'honneur des Saints par un doublé (48-24). Mais le dernier mot revenait aux Saracens. Le nouvel entrant Ben Spencer parachevait le succès des siens par un septième et ultime essai (55-24) à la 68ème. Les Saracens prennent d'entrée la tête du championnat. Suivi de près par les Wasps.

Feu d'artifice à Londres

Le finaliste malheureux de l'édition 2017 n'a pas manqué ses débuts dans son antre de la Ricoh Arena de Coventry en disposant de Sale, là aussi sur un score fleuve (50-35). Après le triplé de Maitland pour les Saracens, le demi de mêlée des Wasps Dan Robson s'est lui aussi montré son avantage avec un quadruplé. Wade, Rowlands, et Rieder sont les autres marqueurs côté Wasps. Sale n'a pas été en reste côté essais puisque les banlieusards de Manchester sont allés cinq fois derrière la ligne d'en-but des coéquipiers de Danny Cipriani. À noter notamment chez les Sharks, le premier essai du demi de mêlée international springbok Faf de Klerk et celui du troisième ligne international écossais d'origine sud-africaine Josh Strauss.

Enfin, dans le deuxième match de la journée à Twickenham, les London Irish et les Harlequins se sont livrés un superbe mano-a-mano pour le plus grand bonheur de leurs supporters. Les deux clubs de la banlieue ouest de Londres, qui ne vivent qu'à quelques miles l'un de l'autre voulaient vraisemblablement faire plaisir à leurs fans. À la 58ème minute avec l'essai d'Ofisa Treviranus (le troisième de son équipe), les Irish tenaient pourtant le bon bout et menaient 29-10. C'était sans compter sur le réveil des internationaux anglais des Harlequins. L'ailier Marland Yard, puis le demi de mêlée Danny Care relançaient leur équipe (29-22).

Mike Brown commettait une faute à la 74ème et laissait les siens à quatorze contre quinze, permettant aux Irish de reprendre dix points d'avance (32-22). Mais les «Quins » ne lâchaient pas le morceau et Charlie Walker allait à dame (32-29) à deux minutes de la fin du match. Les dernières secondes suffocantes pour les Irish se concluaient par un essai de Brendan McKibbin sur interception. Un coup de poignard cruel pour les Quins qui voyaient leurs adversaires remporter la mise (39-29) dans un Twickenham qui en aura eu aujourd'hui pour son argent.

Dimanche, le dernier duel mettra aux prises Leicester à Bath (dimanche, 16h).

0
0