Moscato - Eurosport
 
Article
commentaires

Moscato: "La mêlée est en danger"

Moscato: "La mêlée est en danger"

Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 04/10/2012 à 11:48 -
Par Rugbyrama - Le 04/10/2012 à 11:48
Lors des Etats Généraux de la mêlée, les spécialistes présents sont revenus sur la place de la mêlée dans le rugby.

Jeudi dernier, Midi Olympique a organisé les Etats Généraux de la mêlée. Une occasion de réunir de nombreux spécialistes de cette phase de jeu pour débattre pendant trois heures sur le sujet et trouver des solutions concrètes lors de deux débats. Serge Simon, Jean-Pierre Garuet, Yannick Bru, Vincent Moscato, Didier Retière, Didier Sanchez, Raoul Barrière et Pierre Conquet étaient donc présents.

Parmi les thèmes abordés, la place de la mêlée dans le rugby. Serge Simon, ancien joueur international et directeur de Provale, le syndicat des joueurs commence: "Le geste le plus technique, celui qui singularise le plus notre sport, ce n'est pas la passe, ni la course ou le drop, c'est la liaison. C'est le seul sport où l'on a le droit et le devoir de se lier aux partenaires pour survivre. Dans toutes les autres disciplines collectives, la rencontre est accidentelle avec son partenaire (...) Le rugby est une machine à fabriquer des gens biens parce qu'il développe cette notion d'interdépendance".

Plus inquiet pour ce secteur qu'il a bien connu joueur, Vincent Moscato, ancien international et désormais animateur radio sur RMC, ajoute: "Il y a une race, une caste des gros cous, des grosses oreilles. La mêlée est en danger aujourd'hui et cela nous fait mal". Jean-Pierre Garuet, ancien international, confie: "Le monde de la première ligne est à part". Enfin, Didier Retière, ancien pilier et désormais consultant au Racing Metro conclut: "En France, nous avons une dimension émotionnelle très forte avec la mêlée. On veut prendre l'avantage, marquer l'adversaire".

Retrouvez également les différents spécialistes qui se demandent s'il faut supprimer l'impact lors des entrées en mêlée ou encore leur avis sur le dialogue nécessaire avec les arbitres.