Test-matchs

Diarra: "Je pensais avoir été oublié"

Le troisième ligne de Montauban, appelé en équipe de France lors du Tournoi 2008, apprécie son retour en bleu avec les A. Il sera titulaire ce vendredi face à l'Italie A et il espère se relancer auprès des sélectionneur lors de cette tournée en Roumanie.

 
"Je pensais être oublié" - Rugby - Test-matchs Midi Olympique
 

Après huit jours de préparation, le premier match face à vos homologues d'Italie A arrive enfin. Soulagé ?

I. D.- C'est sûr que j'attends ce match avec impatience. J'ai très envie de prouver ce que je vaux, d'autant qu'après une semaine de préparation, le manque de compétition devient pesant...

Après avoir connu une sélection lors du Tournoi 2008, vous n'êtes plus réapparu dans le XV de France. Abordez-vous cette sélection avec les A comme un déclin ou un tremplin ?

I. D.- Sans hésiter, je la prends comme un tremplin. J'ai conscience de ne pas avoir réalisé une grosse prestation lorsque j'ai eu ma chance dans le Tournoi. Cette compétition doit me servir à me relancer, à prouver aux sélectionneurs que je suis capable d'évoluer dans la grande équipe de France. Cette sélection avec France A, c'est un honneur. Je ne pensais pas que j'étais encore dans les petits papiers des sélectionneurs. Pour tout dire, je pensais avoir été oublié. Je les remercie de leur confiance, et j'espère leur rendre sur le terrain.

Quels seront vos objectifs durant cette Coupe des Nations ?

I. D.- Nous sommes des compétiteurs. Cette Coupe, nous voulons la gagner, en y ajoutant la manière si possible. Et du point de vue personnel, mon objectif est tout simplement de me comporter de la meilleure façon sur la durée. Je sais que l'on ne fait jamais rien de parfait, mais c'est à cette remise en question perpétuelle que je veux parvenir. Et pour cela, il faut travailler. Encore et encore.

Vous qui connaissez particulièrement bien les Transalpins, à quel type de rencontre vous attendez-vous ?

I. D.- (il rit) C'est vrai qu'on pourrait me croire abonné à l'Italie, ayant connu ma sélection en équipe de France contre eux... Cela sera très compliqué. On connaît leurs qualités, et on connaît même leurs joueurs, puisqu'on se croise dans le même hôtel (Français, Italiens et roumains sont logées à l'hôtel Pullman de Bucarest, NDLR). L'ambiance est bon enfant, mais on se regarde du coin de l'&oeligil, on se jauge... Nous sommes impatients de rentrer dans le match. Et de lâcher les chevaux.

 - Rugbyrama
 
 
 
À ne pas manquer
  • Abonnement

    Gérez votre abonnement ou abonnez-vous à Midi Olympique, le journal du rugby : voir toutes nos offres…

  • La chronique de Pierre Villepreux

    Ancien international français, il a également été entraîneur du XV de France et reste encore aujourd'hui un des personnages phare du rugby Français.

  • Toutes nos vidéos

    Retrouvez toutes nos vidéos de rugby…

Suivre Eurosport.com
 
Sur Facebook
 
Sur Twitter
 
Sur Mobile
iPhone | Android |