AP
 
Coupe d'Europe

Implacable Munster

Implacable Munster

Par Rugbyrama
Par Rugbyrama - Le 25/05/2008 à 17:06
Tout le monde connaît les forces du Munster mais personne n'arrive à contrer cette machine à gagner. Les Toulousains en ont fait l'expérience.
 

Le Munster a remporté son deuxième titre de champion d'Europe. Après Biarritz en 2006, ils ont maté les Toulousains en 2008. Toujours soutenu par cette grandiose Red Army, les Irlandais se sont une nouvelle fois imposés grâce à leur points forts : la conquête, le combat et un sens du sacrifice nécessaire à ce niveau de la compétition.

Le Stade toulousain n'a pas pu être surpris par l'opposition du jour. Ce jeu, même s'il est légèrement moins prévisible que par le passé grâce à la paire de centre Tipoki – Mafi, est connu de tous les techniciens européens. Mais comme ses homologues de Gloucester et des Ospreys, Guy Novès n'a lui aussi pas trouvé la clé pour enrayer cette machine à gagner.

Pas génial, mais efficace

Une nouvelle fois, la science de Paul O'Connell, la rage de Flannery, la puissance de Leamy ont fait la différence. Une nouvelle fois, Ronan O'Gara n'a pas laissé le moindre point en route. Une nouvelle fois, les quinze munstermen n'ont jamais perdu le fil d'un match que les Toulousains pensaient pourtant tenir. Une nouvelle fois la discipline irlandaise a été impeccable.

Rien de génial mais un jeu terriblement efficace (avec notamment dix minutes de pick and go en fin de rencontre pour cacher le ballon) pour des Irlandais qui pouvaient laisser éclater leur joie dans un Millenium Stadium acquis à leur cause. La communion finale entre joueurs et supporters était, elle aussi, une nouvelle fois magnifique. L'acclamation chaleureuse pour l'entraîneur Declan Kidney était plus symbolique. Nouveau sélectionneur de l'équipe nationale, la Red Army voulait lui souhaiter bonne chance et les Irlandais pouvaient se prendre à rêver à d'autres trophées.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×