Fédérale 1

Un match de Fédérale 1 interrompu après la grave blessure d'un joueur


Par Rugbyrama
Dernière mise à jour Le 30/09/2013 à 13:50 -
Par Rugbyrama - Le 30/09/2013 à 13:50
Un joueur de Fédérale 1 gravement blesséUn pilier de Lannemezan (Fédérale 1), ancien joueur de Biarritz et de Brive, s'est gravement blessé dans une mêlée dimanche. Son état suscite l'inquiétude.
 

Un coup de massue dans le monde du rugby. Le match de Fédérale 1 entre Lannemezan et Bagnères-de-Bigorre a été interrompu, dimanche, pour permettre l'évacuation par hélicoptère vers un hôpital toulousain d'un joueur lannemezanais gravement blessé lors d'une mêlée, a-t-on appris auprès des deux clubs des Hautes-Pyrénées. Selon le club de Bagnères-de-Bigorre, Alexandre Barozzi (26 ans), ancien pilier de Biarritz et de Brive, ne s'est pas relevé lors d'une mêlée à l'heure de jeu et a été rapidement soigné par les pompiers, qui l'ont accueilli dans un véhicule de secours. Le joueur n'était plus en mesure de bouger aucun de ses membres, une blessure qui a incité les secours à faire appel à un hélicoptère qui a atterri sur la pelouse, le match ayant été préalablement interrompu à dix minutes de son terme. "Il était conscient avant son départ en hélicoptère et avait retrouvé un tout petit peu de sensibilité", a précisé le président lannemezanais, Alain Dassain.

Rapidement pris en charge, le pilier a été transporté d'urgence vers un hôpital toulousain. Touché à une vertèbre cervicale, Barozzi a subi une opération dimanche dans la soirée. "Il a été opéré d'une fracture d'une vertèbre cervicale dans la nuit à l'hôpital Rangueil (de Toulouse) et a été plongé dans un sommeil artificiel. On en saura plus après la période de veille médicale", a expliqué le président de Lannemezan. Ce dernier a tenu à souligner que Alexandre Barozzi n'avait pas été "victime d'un excès de fatigue", étant entré sur le terrain vingt minutes avant l'action de jeu, selon un principe établi en début de saison avec une rotation des deux piliers droits à la mi-temps de chaque rencontre.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×