Levast - Bourgoin - avril 2010 - Icon Sport
 
Fédérale 1

Pro D2: Le rugby met le cap à l’Est

Le rugby met le cap à l’Est

Par Midi Olympique
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 28/05/2013 à 12:16 -
Par Midi Olympique - Le 28/05/2013 à 12:16
Bourgoin et Bourg-en-Bresse, respectivement tombeurs de Montauban et Lille en demi-finale de Fédérale 1, se disputeront le trophée Jean-Prat le 9 juin. En attendant de se disputer le titre, les deux équipes savent d’ores et déjà qu’elles évolueront en Pro D2 la saison prochaine.
 

Voilà maintenant trois saisons que le champion de France de Pro D2 vient de la région Rhône-Alpes. Si le Lou en 2011 et Grenoble en 2012 ont montré la voie, Oyonnax l’a suivie en 2013 et découvrira donc l’an prochain les joies du Top 14. Cette année, le championnat de Fédérale 1 a également succombé à la mode, puisque la finale opposera le 9 juin prochain Bourgoin à Bourg-en-Bresse, deux formations qui retrouveront la saison prochaine la deuxième division. Si les Bressans s’étaient facilité la tâche au match aller en disposant de Lille 25-6 au match aller, Bourgoin a dû cravacher pour refaire le retard de huit points qu’il avait concédé en terres montalbanaises et s’imposer 22-9 à Pierre-Rajon.

Trois clubs rhônalpins en Pro D2

Ainsi, samedi, lors de la première demi-finale, Bourg-en-Bresse a fait preuve de beaucoup de sérénité pour, dans un premier temps, maitriser les assauts de Nordistes déchainés, avant, en fin de rencontre, de donner le coup de grâce en passant devant au score grâce à un essai de Girard. Le lendemain, les Berjalliens, invaincus durant toute la saison mais déjà battus à deux reprises en phases finales, ont pu compter sur le soutien de près de 9.000 spectateurs déchainés. Au coup de sifflet final, ces derniers préféraient d’ailleurs retenir l’impressionnante domination en mêlée de leurs protégés, plutôt que l’essai refusé aux Montalbanais par M. Ruiz qui aurait pu changer le cours de la partie.

La saison 2013-2014 sera donc peut-être celle de l’est de la France. Une "région" que Grenoble et Oyonnax feront tout pour représenter dignement parmi l’élite et que Lyon, Bourgoin et Bourg-en-Bresse tenteront d’honorer en Pro D2. Un championnat dans lequel le CSBJ évoluait déjà la saison passée et que Bourg-en-Bresse avait furtivement connu dans un passé pas si lointain, lors de l’exercice 2007-2008. Qui a dit que le rugby ne se jouait que dans le Sud-Ouest ?

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×