Jonah LOMU Carcassonne Marseille Vitrolles - Icon Sport
 
Fédérale 1

Marseille : Lomu fait le grand 8

Marseille : Lomu fait le grand 8

Par Rugbyrama
Dans cet article
Par Rugbyrama - Le 01/04/2010 à 13:26
Dimanche, Jonah Lomu fut titularisé au poste de troisième ligne centre face à Béziers. Malgré la défaite, l'essai fut concluant. Il sera reconduit.
 

Les dirigeants marseillais y pensaient depuis une quinzaine de jours, l'idée a pris corps dans le courant de la semaine dernière, avec l'accord de Jonah Lomu. L'ancien all black (63 sélections) débuta au centre de l'attaque provençale contre Montmélian fin novembre (victoire 63-18) en touchant seulement trois ballons dans la partie, fut ensuite aligné en position d'ailier lors du déplacement à Carcassonne (défaite 23-10) sans plus de réussite. Dimanche, contre Béziers, il a relevé un nouveau défi : celui de s'imposer au poste de troisième ligne centre. C'est à ce poste qu'il débuta sa carrière en Nouvelle-Zélande, avant d'être installé à l'aile par les sélectionneurs all black en 1994.

Contre Béziers, Lomu a joué plus d'une heure. Avec une certaine réussite mais sans pouvoir éviter la défaite des siens (23-18). La plus grande star du rugby mondial multiplia les départs au ras de la mêlée, enchaîna les charges. Pour la première fois depuis son arrivée, il amena un véritable "plus" au MVR. Claude Atcher, le président marseillais témoigne : "Il n'a pas certes marqué d'essais mais il en a véritablement offert trois à ses partenaires ; sur ces actions, c'est lui qui fait la différence. Et s'il n'a pas empêché notre défaite c'est qu'il a été sorti à un quart d'heure de la fin du match. Tout cela alors que nous avons eu plusieurs mêlées à cinq mètres de l'enbut biterrois...avec Lomu sur le terrain, je suis persuadé que l'issue de la rencontre aurait été positive pour nous. Si tout le monde avait pu avoir le même investissement et la même envie que lui..."

Lomu en troisième ligne malgré le n°11 qui orne son maillot, l'essai risque donc bien d'être prolongé. Parce que le joueur s'est senti à l'aise au couloir, qu'il a pris beaucoup de plaisir à se rapprocher des phases de combat et du défi individuel où son physique lui permet de briller. Parce que son apport au groupe ne peut se limiter aux vestiaires et que sur les ailes, Marseille est déjà bien "outillé" avec Codjo et Ourabah. Lomu a annoncé dimanche soir son intention de poursuivre sa carrière l'an prochain (il a signé pour trois saisons) après avoir confié, heureux comme un junior, son bonheur d'avoir enfin ressenti des sensations positives. Marseille compte désormais sur son grand 8 pour réussir l'exploit de se qualifier pour la phase finale. Pour cela, il faudra battre Lavaur et Graulhet...avant de rêver d'une revanche face à Béziers.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×