DTH Van der Merwe, auteur d'un triplé contre Montpellier - 18 janvier 2015 - Icon Sport
Champions Cup

5e journée de Champions Cup: Déjà éliminé, Montpellier a pourtant joué le jeu (21-10)

Déjà éliminé, Montpellier a pourtant joué le jeu
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 18/01/2015 à 16:10 - Publié le 18/01/2015 à 15:57
Par Guilhem De Grenier - Le 18/01/2015 à 16:10

Déjà éliminés de la compétition, les Montpelliérains ont longtemps bien résisté aux Ecossais de Glasgow. Pas suffisant pour éviter une 5e défaite (21-10).

A trop vouloir jouer les guerriers, les Glasgow Warriors ont failli passer à côté de la victoire mais leur stratégie d’attaque a finalement payé et ils ont remporté le match 21-10. Face à des Montpelliérains sérieux et réalistes, les Ecossais ont longtemps cafouillé leur rugby, buttant sur une défense du MHR bien en place. Mais l’heure de jeu a eu raison des vaillants Héraultais qui ont ensuite été pénalisés également pour leur indiscipline et des fautes à répétition. Dommage pour Montpellier qui avait la possibilité de repartir sur une bonne dynamique pour ses prochains matchs. Finalement, c’est une cinquième défaite en cinq matches pour le MHR en Champions Cup. 

Le film du match

La rupture à l’heure de jeu

Les consignes de Jake White étaient a priori claires pour Montpellier : occuper le terrain et prendre les points dès que possible. Et les Héraultais ne se sont pas fait prier pour appliquer les conseils du coach à l’image de Teddy Iribaren, très solide au pied et de tous les combats dans cette rencontre. Face à des Warriors joueurs et même parfois étonnants sur certaines combinaisons souvent orchestrées par Matawalu, on a peu assisté aux envolées auxquelles les trois-quarts du MHR nous avaient habitués. C’est souvent en défense qu’ils se sont illustrés, tenant bon à cinq mètres de leur ligne et récupérant de bons ballons au sol notamment par l’intermédiaire de David Attoub. Mais à l’heure de jeu, la défense du MHR a craqué, laissant passer deux fois Van der Merwe, auteur d'un triplé dans ce match.

Du côté des Écossais, les consignes devaient être également très claires. Dès les premières minutes de jeu, les Glasgow Warriors se sont lancés dans une quête du bonus offensif, préférant aller en touche plutôt que prendre les points au pied et préférant les grandes envolées de Leone Nakarawa à de l’occupation du terrain. Une stratégie qui n’a pas toujours payé puisque l’alignement montpelliérain a particulièrement perturbé la formation écossaise tout comme la mêlée du MHR, solide même à 7 contre 8. Mais l’obstination des Écossais a fini par payer sur la seconde mi-temps où ils ont profité par ailleurs des fautes héraultaises et de l’indiscipline des joueurs français pour inscrire les deux essais qui leur ont assuré la victoire. Toutefois, l’objectif n’est pas rempli pour Glasgow qui termine sans bonus offensif mais qui toutefois est toujours en course pour la qualif'. Statu quo pour Montpellier qui n’avait rien à espérer de ce match. Pourtant, l’envie et les attitudes étaient là. De bon augure pour la suite.

0 commentaire
Ajoutez le vôtre !
 
×