La joie des All Blacks contre l'Irlande - 24 novembre 2013 - Icon Sport
 
Coupe du monde

Coupe du monde - Les All Blacks en manque de vocations

Les All Blacks en manque de vocations

Par Rugbyrama
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 15/05/2014 à 18:21 -
Par Rugbyrama - Le 15/05/2014 à 18:21
A un an de la Coupe du Monde, les All Blacks, tenants du titre, craignent une baisse de niveau de leur sélection, alors que plusieurs joueurs potentiels signent des contrats de plus en plus lucratifs à l'étranger.
 

Mils Muliaina a annoncé le 5 mai son départ au Connacht (Irlande), Zac Guildford a été recruté par l'ASM Clermont, Jarrad Hoeata s'est engagé avec les Cardiff Blues et le talonneur Corey Flynn à Toulouse. S'ajoutent huit joueurs de Super XV qui quittent l'île et trois ex-All Blacks (Tanerau Latimer, Andy Ellis et Ben Tameifuna) dont les départs ont fait l'objet de spéculations. Du coup, l'encadrement a déjà du mal à trouver trois talonneurs pour les prochains test matchs contre l'Angleterre. Certes, l'Histoire a montré que des surprises pouvaient venir de joueurs de second plan : lors de la dernière Coupe du monde, le héros des All Blacks était Stephen Donald, décrit comme hors de forme et initialement non sélectionné. Suite aux blessures de trois demis d'ouverture dont l'incontournable Dan Carter, il avait été propulsé en finale et arraché la victoire contre la France (8-7). Mais de plus en plus de joueurs partent sans attendre la blessure d'un titulaire qui leur ouvrirait la voie vers les test matchs, au grand dam de l'entraîneur national Steve Hansen.

"Pas convaincant"

Les joueurs qui placent l'argent au dessus du maillot All Black manquent de "conviction", a t-il déclaré cette semaine avant d'annoncer les 35 joueurs qui participeront aux entraînements avant les tests-matches de l'été. "C'est frustrant et c'est décevant. Les joueurs ici portent le rêve de jouer pour les All Blacks, et tout d'un coup, ils abandonnent quand une solution plus facile leur est offerte", a t-il regretté. "Ce n'était pas leur rêve, mais ils décident quand même de partir. Je pense que nous avons besoin de joueurs avec un peu plus de conviction". En règle générale, les Néo-Zélandais ne sont sélectionnés pour jouer parmi les All Blacks que s'ils jouent également dans le club national. Hansen a prévenu que l'encadrement était bien conscient que certains joueurs manquaient à l'appel, dans un clin d'oeil aux vétérans du Mondial, Flynn et Ellis. Si le demi de mêlée titulaire Aaron Smith se blesse, "il faudra peut-être un joueur expérimenté pour le remplacer", a souligné Hansen mardi, constatant le manque d'expérience des deux autres joueurs convoqués, Tawera Kerr-Barlow et TJ Perenara.

La faiblesse au talonnage signifie également que Flynn reste dans le radar des Blacks à court terme, malgré la signature de son contrat avec Toulouse pendant que de jeunes pousses comme Nathan Harris et Liam Coltman s'entraînent aux côtés de Dane Coles et de Keven Mealamu, 35 ans, aussi expérimenté que fragile sur le plan physique. L'ancien All Black Grant Fox, membre du staff de Hansen, a lui même déclaré que la sélection n'était "pas absolument convaincante" sur ce poste stratégique. Une façon de souligner que Harris et Coltman ne sont pas prêts pour un test-match, ce qui signifie que Flynn reste une option s'il doit jouer contre l'Angleterre. "Nous avons aussi une série de test-matches à gagner en juin", a t-il annoncé sur les ondes de Radio Sport, indiquant que les All Blacks avaient plusieurs objectifs avant la Coupe du Monde de 2015 en Angleterre. "Le problème n'est pas seulement l'avenir. Nous devons surveiller ça, mais nous devons d'abord préserver notre réussite".

Maa Nonu - France-Nouvelle-Zélande - novembre 2013.jpg
Maa Nonu - France-Nouvelle-Zélande - novembre 2013.jpg - Icon Sport
 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×